HAEMOTH - Condemned

Chronique

Pochette de l'album Condemned par Haemoth
  1. Condemned
  2. Scent Of Death
Par Dzo

Publié le 03/09/2014

 

Déjà trois ans se sont écoulés depuis la sortie du monumental In Nomine Odium, un album qui, par sa froideur exacerbée, n’a laissé personne de marbre (chronique ici et interview ici).

Le duo français a quitté les rangs de Debemur Morti pour rejoindre celui de Spikekult (Necroblood) et sortent dans le plus grand silence, un nouvel EP de deux titres se nommant Condemned, limité à 500 exemplaires et uniquement disponible en 7’’ vinyle. L’artwork, signé comme ses prédécesseurs par Hth (chant / guitare / basse), rappelle celui de Satanik Terrorism, premier full-lenght du groupe, avec ce fond blanc et ces barbelés.

Hth arrive à trouver un compromis équilibré entre ses deux projets les plus actifs, livrant un BM misanthrope à souhait avec Haemoth et un Black industriel ambiant teinté d’avant-gardisme avec Spektr. Et ce dernier jongle habillement car ses deux groupes sont très bons dans leurs styles respectifs (chronique de SpektrCypherici).

Alors, nouvelle orientation musicale pour le groupe? Absolument pas. Bien au contraire, l’écoute dans ce nouveau fleuron haineux ne fait que confirmer qu’Haemoth reste fidèle à ses convictions musicales, nous livrant à travers une douzaine de minutes un BM furieux, dévastateur et intense.

Le duo Hth / Syht parvient encore à nous étonner, notamment avec le titre éponyme qui fait l’effet d’un coup de massue; l’atmosphère dégagée par cet EP baigne toujours autant dans l’insalubrité. Tout en délivrant un Black Metal Raw primitif, la touche Haemoth est tout de même immédiatement identifiable, que ce soit au niveau de la production, qui est semblable à In Nomine Odium, ou au niveau de la structure des compositions. Depuis leur dernier album, on sent également un univers un peu plus abouti que ce qu’on retrouvait sur des productions comme Kontamination par exemple.

Si j’évoquais le premier morceau plus haut, ‘Scent Of Death’ est aussi impitoyable dans son genre, ou comment avoir l’impression de se manger en pleine gueule un véritable mur de son. Les relances à la gratte à la Satanik Terrorism ou ce petit break à la basse donnent encore plus d’intensité à ce titre, qui s’impose de lui-même comme une véritable tuerie.

Inutile d’en dire plus, ceux qui liront ces lignes et qui connaissent un peu le groupe savent désormais à quoi s’attendre en jetant une oreille sur ce concentré de haine sonore. Condemned est un EP qui ne fait pas dans l’approximation, et laisse présager un futur album plus que prometteur qui baignera, on l’espère, dans la même veine que son prédécesseur. A ne pas mettre entre toutes les mains, pour les inconditionnels de True BM.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports