HAMMERFALL - (r)Evolution

Chronique

Pochette de l'album (r)Evolution par Hammerfall
  1. Hector's Hymn
  2. (r)Evolution
  3. Bushido
  4. Live Life Loud
  5. Ex Inferis
  6. We Won't Back Down
  7. Winter Is Coming
  8. Origins
  9. Tainted Metal
  10. Evil Incarnate

Site(s) du groupe :

Site web de Hammerfall
Par Epsylon

Publié le 28/08/2014

Télécharger légalement

(r)Evolution n'aurait pas pu être mieux trouvé pour qualifier ce nouvel opus, car en l'écoutant, l'on se dit qu'ils ont réussi leur pari de rester l'un des meilleurs groupes en matière de Power. Chaque titre est méticuleusement composé. Que ce soit les lignes instrumentales,les chœurs, la voix de Joacim Cans, rien ne porte préjudice à cet album. Nous avons là quelques éléments clés d'une véritable réussite, de la finesse, un côté épique propre au Power, des chœurs placés au bon moment, des solos que l'on ne qualifiera pas de “branlage de manche”, j'en passe et des meilleures. Le problème des groupes de Power, ou bien de Speed, c'est qu'ils tombent régulièrement dans le “trop c'est trop”. Trop de solos pompeux et vides, trop de chœurs façon “Armée russe”, trop d'épées et d'épopées guerrières. Non pas que cela me déplaise, mais parfois, il suffit juste d'étoffer un chouillat, pour tomber sur un juste milieu. C'est exactement ce qu'il se passe avec cet album, ils auraient pu très facilement tomber dans le piège, mais rappelons nous que l'expérience du groupe est là, et comme on dit : On apprend pas au vieux singe à faire la grimace.

Nous retiendrons donc : Sur le morceau éponyme, le solo et ce refrain très accrocheur qui sont particulièrement appréciables. Rien de véritablement original, je vous l'accorde,mais le tout passe bien et reste dans la tête. Bushido,et ses chœurs juste fabuleux, entremêlés à la voix de Joacim Cans, Live Life Loud avec son refrain très Rock n'Roll, le jeu de batterie d'Anders Johansson sur Origins, un peu plus mis en valeur que sur les autres morceaux (bien qu'encore très en retrait par rapport au reste). A retenir également, le morceau Winter is Coming (Oui, on a tous pensé à la même chose.) ferait presque penser à ces balades typiquement fin 80/début 90 que l'on pouvait trouver dans le Heavy. Ce genre de balades qui auraient pu passer dans nos boums à nous.

En revanche, bémol quant à l'enchainement de Evil Incarnate et de Wildfire qui est beaucoup trop long. Ils auraient pu approfondir ce crescendo, ce qui aurait permis de clôturer plus ou moins en douceur et aurait apporté un final plus intéressant pour (r)Evolution.

En définitive, le principal a été dit, si vous êtes amateurs du genre, n'hésitez pas à tendre une oreille vers cet album, car il réunit plein d'éléments attractifs qui vous feront passer un moment très agréable. Il ne sera peut-être pas forcément facile d'accès aux non initiés, mais une chose est sûre, sa composition est appliquée et mérite amplement ses jolies étoiles.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports