HARANGUE - By The Strength Of The Mighty Atlas

Chronique

Pochette de l'album By The Strength Of The Mighty Atlas par Harangue
  1. Denmark
  2. Empty Mouth
  3. The Solidity Of A Ghost
  4. Unacceptable
  5. The Engine
  6. A Tale Of Every City
  7. Familiar Face On A Stranger

Site(s) du groupe :

Site web de Harangue
Par Baptiste

Publié le 24/07/2014

 

Après un premier EP remarqué dans leur pays, les canadiens de Harangue reviennent avec ce By The Strength Of The Mighty Atlas au nom aussi long que le disque est court.

Pas de fioritures chez les torontois, la musique va à l’essentiel et privilégie en grande partie l’efficacité et la rage à l’exception du dernier titre sur lequel nous reviendrons plus tard.

Harangue s’inscrit dans la continuité du style hardcore et des nombreux sous-genres qui sont venus l’enrichir au fil des ans.

On retouve chez eux du Norma Jean dans l’approche mélodique malgré la violence, ainsi et surtout que l'influence des inévitables Converge. Vu leur importance sur une scène qu’ils ont grandement contribué à créer, difficile de s’affranchir de leur influence quand on évolue dans un style proche du hardcore chaotique, et Harangue ne fait pas exception. Le groupe ne s’en cache d’ailleurs pas et exhibe fièrement ses influences.

Ce qui pourrait être un gros défaut ne leur porte finalement pas préjudice. S’inspirer des autres n’a pas fait d’eux d’odieux pompeurs. Sans développer un son ultra novateur, le groupe a assez de personnalité pour tracer son propre chemin qui s’affinera certainement encore plus à l’avenir.

Pour l’heure, Harangue nous sert un très solide EP furieux et venimeux qui décrassera quelques tympans. Le groupe tabasse sévèrement dans 6 titres courts et efficaces, qui n’oublient pourtant jamais la mélodie héritée du metalcore ou le groove du hardcore à l’ancienne.

Le chant écorché apporte une touche malsaine bienvenue à l’ensemble, tout en accentuant cette impression de folie se dégageant de la musique

C’est d’autant plus présent lors de « Familiar Face On AStranger », le morceau qui vient clôturer le CD. Ses 6 minutes et sa lourdeur pesante en font un titre totalement à part. Le groupe construit ici son morceau sur la longueur et prouve qu’il est aussi à l’aise dans le développement d’une ambiance que dans une violence débridée qui ne reste tout de même jamais loin. 

Harangue avait récolté quelques louanges avec son premier EP, il est agréable de constater que celles-ci n’étaient pas usurpées. Une bien bonne surprise que cet EP d’un groupe encore totalement inconnu en France mais qui pourrait bien se faire un nom rapidement si la qualité reste à ce niveau.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

/// Contenu similaire

/// Live reports