HEAVENLY - Carpe Diem

Chronique

Pochette de l'album Carpe Diem par Heavenly
  1. – Carpe Diem
  2. – Lost in your Eyes
  3. – Farewell
  4. – Full Moon
  5. – A Better Me
  6. – Ashen Paradise
  7. – The Face of Truth
  8. – Ode to Joy
  9. – Save our Souls
  10. – Playtime

Site(s) du groupe :

Site web de Heavenly
Par Biguiz

Publié le 27/01/2010

 

(Style : Speed Métal)

Heavenly est un des groupes de speed métal français le plus populaire. Formé il y a plus de 15 ans, ils viennent de tourner récemment en 1e partie de Scorpions, rien que ça !
Enfin bref, là n'est pas le sujet. A l'ordre du jour, le nouvel album des compères de Ben Sotto et sa pochette hideuse. Car même si j'aime bien les grosses pastèques comme tout mâle qui se respecte, voir deux pouffes se léchouiller en nuisette transparente et corset de cuir pour illustrer un album de heavy, ça frise le blasphème musical et ça n'améliorera surement pas les vieux clichés sur le métal...

Cette parenthèse graphique bouclée, penchons nous à présent sur le plus important : le son. Et force est de constater que les parigots s'en sortent avec un certain talent. Toujours sur la corde prog et speed métal (très) influencée par des groupes tels Gamma Ray ou Helloween, Heavenly a l'énorme mérite de composer des titres pêchus emmenés par des refrains efficaces. Les 2 premières pistes sont à ce propos très réussies, c'est exactement ce que l'on espère en écoutant du speed. Un refrain efficace, des chœurs utilisés avec parcimonie, quelques nappes de claviers, une rythmique dynamique, des guitares tranchantes et des solos, tout est réuni.

Le chant est toujours très heavy, dans la plus pure tradition speed métal, et force est de constater que Ben Sotto assure formidablement bien même si son chant peut parfois paraître agaçant (sur la balade « Farewell » notamment).
La production quand à elle est impeccable. A noter la troublante ressemblance à Starmania et Balavoine sur l'air de « Full Moon ».

La première partie de la galette est donc vraiment excellente, mais le bât blesse pour les 5 autres titres qui retombent dans une certaine banalité ! Nous avons le droit notamment à un hommage à l'Hymne à la Joie de Beethoven sur « Ode of Joye », simple mais réussi, le groupe reprenant l'air pour le refrain et faisant ensuite étale de toute sa technique. Un morceau qui me fait penser à du Angra. Le refrain de « Save Our Souls » penche étrangement sur « Lost and Damned » de Kamelot. L'instrumental final mélange quant à elle technique speed et guitare heavy.

Nous avons donc le droit ici à un album frais et direct bourré d'influences du genre mais qui sait pourtant garder sa touche avec notamment des refrains soutenus par des chœurs que je trouve assez fantastiques. 3-4 titres sont ainsi ravageurs à souhait.
Les curieux auront ainsi du mal à plonger dans l'univers des frenchies bourré de clichés, les adeptes du genre seront par contre ravis surtout par le début du disque.

Note : 3,5/5 arrondi à 4 parce qu'ils le valent bien ^^

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports