HELLBRAIN - Hellbrain EP

Chronique

Pochette de l'album Hellbrain EP par Hellbrain
  1. Violence-Silence
  2. Retribution
  3. Shattered Glass
  4. Sweet Idleness

Site(s) du groupe :

MySpace de Hellbrain
Par Raven

Publié le 25/10/2011

 

Hellbrain est un combo de Genève qui voit le jour en 2009. Le groupe est un habitué de la scène metal genevoise, et commence petit à petit à se faire un nom en additionnant les concerts sur Genève.

Quels sont les ingrédients de la musique de Hellbrain ?!

Vous prenez une formule rock'n roll efficace et rentre-dedans, vous ajoutez des passages death et thrash, et vous obtenez des chansons de Hellbrain qui vont sans difficultés dans nos oreilles. Le groupe est composé de : Nico au chant, Freddy à la guitare, Sam à la basse, et Jonas à la batterie. Hellbrain sort un EP éponyme, qui sera l'objet de cette chronique.

Comme je l'ai un peu développé dans l'introduction, la musique de Hellbrain est avant tout un concentré de gros rock'n roll, joué par des musiciens préférant l'alcool au sérieux, et dont les compositions sentent le gasoil à plein nez. L'EP commence en fanfare avec : Violence-Silence. C'est un morceau de courte durée avec des passages death, et un feeling rock'n roll addictif. C'est une chanson typique du répertoire de Hellbrain. Le morceau suivant, Retribution, est dans la même lignée du premier. Le son gras ressort de plus en plus, et la basse claque sur ce titre. La troisième chanson, Shatterd Glass, a plus de groove avec son thrash'n roll que les 2 précédentes. On arrive déjà à la fin de l'EP avec : Sweet Idleness. C'est un morceau avec des notes plus douces, mais il reste dans la même structure que les autres : court, direct, rock'n roll, passages death et thrash.

Une certaine répétitivité se fait remarquer dans les morceaux du répertoire du groupe. Mais quand on rentre dans l'univers musical de Hellbrain, l'écoute de l'EP passe à la vitesse de l'éclair, et on en redemande ! C'est du rock'n roll bordel !

La production est conforme à ce que peut laisser entrevoir la musique de Hellbrain : le résultat est brut, avec les sonorités grasses de tous les instruments. Outre le rendu chaleureux et graisseux, l'autre point fort du groupe est les différents types de voix de Nico, donnant de la variété dans les compositions du combo Genevois.

Hellbrain nous présente un EP très prometteur de par son efficacité, ses côtés rentre-dedans, et sans prises de têtes.

Malgré le côté répétitif, ça rock, ça bastonne, ça donne envie de boire de la bière à outrance, de draguer de jolies filles, de sortir sa voiture, de fumer un cigare en roulant avec, de prendre des jolies filles dans sa voiture, faire péter du metal extrême à fond dans sa caisse avec les jolies filles à l'intérieur, de faire la fiesta avec du gros metal, inviter tous ses potes pour la big fiesta metal, inviter des jolies filles pour la fiesta, de boire des alcools forts, faire boire les jolies filles d'alcools forts, bouger sa tête, s'amuser avec les jolies filles imbibées d'alcool, la suite est censurée, et la flemme d'imaginer le lendemain de soirée … Bref !

Affaire à suivre du côté des Genevois de Hellbrain.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports