HERMAN FRANK - Right in the Guts

Chronique

Pochette de l'album  Right in the Guts par  Herman Frank
  1. Roaring Thunder
  2. Right in the Guts
  3. Ivory Gate
  4. Vengeance
  5. Starlight
  6. Falling to Pieces
  7. Raise Your Hands
  8. Waiting
  9. Hell Isn't Far
  10. Kings Call
  11. Lights Are Out
  12. Black Star
  13. So They Run

Site(s) du groupe :

Site web de  Herman Frank
Par olivier no limit

Publié le 25/06/2012

 

Avec une promotion assurée par Bad Reputation, voici que déboule à chaud le deuxième album solo du guitariste allemand Herman Franck. Il se nomme « Right in the guts ». Alors, vos oreilles vont-elles saigner de plaisir ?

Bon, pour ceux qui n’auraient pas résidé sur terre ces dernières années, le monsieur a joué dans victory et bien sûr …Accept. Il a rejoint le groupe pour remplacer Jan Koemmet, juste avant la sortie en 1982 de « Restless and Wild » et l'a quitté après la sortie de l'album suivant « Balls to the Wall ». Il a de nouveau fait partie de ce combo célèbre durant leur brève reformation de 2005 pour quelques festivals. Et lors de sa reformation, en 2009, il était là pour l'enregistrement de Blood of the Nations (2010).

Sur cette galette, il s’est entouré, au micro, du suédois rick Altzi, de Peter Pic hl à la Basse (running Wild), Mamalitsidis Critos à la guitare et Michael Wolpers à la batterie.

Et maintenant parlons musique !

Bon, bin voilà. Le son est puissant et moderne. On y retrouve le savoir-faire allemand. Les solos sont de première bourre, le chanteur, dans sa catégorie distille un quelque chose de professionnel tout en sachant lâcher ses poumons avec énergie.

Les tempos peuvent varier entre médium, lourd et parfois speed, avec la finesse d’un matraquage bien pulsé.

On y trouve du heavy via les années fin 70’, début 80’. Et parfois même quelques riffs qui puisent leurs racines dans le hard rock, comme par exemple sur « Right in the Guts ».

Quant aux refrains ils sont parfois virils mais souvent assez mélodieux, allant même jusqu’à ce rapprocher de ce que l’on trouve dans le heavy Fm ou mélodique old school.

Bref, tout est bien rodé, cela ne sort pas des clous et c’est fait pour contenter les fans du genre. Cependant, on aurait voulu qu’Hermann se lâche un peu plus, car certains titres manquent de ponts plus aventureux et de brisures de rythmes. C’est de temps à autre un peu trop linéaire à mon gout.

Cependant c’est efficace. Cela a l’impact d’un char d’assaut, lancé à pleine vitesse, aux chenilles bien huilés. Cela ne surprend pas, mais laisse des traces.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports