HERMAN RAREBELL - Herman's Collection

Chronique

Pochette de l'album Herman's Collection par Herman Rarebell
  1. Wipeout
  2. Hard sensation
  3. I'll say goodbye
  4. Skyhigh
  5. You make me happy
  6. Children of the revolution
  7. What you gonna do
  8. Transmission
  9. Drum dance
  10. Heya heya
  11. Take it as it comes
  12. Don't lose your trust
  13. Rough job
  14. Let me rock you
  15. Your love is hurting

Site(s) du groupe :

Site web de Herman Rarebell
Style : voir chronique
Par Gegers

Publié le 16/06/2008

 

(hard rock)

Dans les sphères hard rock Herman Rarebell est principalement connu pour avoir été, de 1978 à 1995 le batteur de Scorpions, avec lequel il a écrit de nombreux titres majeurs tels que ‘Rock you like a hurricane’ et ‘Dynamite’. Depuis son départ du groupe, Herman s’était fait discret. S’il avait profité de sa renommé pour créer en 1996 et conjointement avec le Prince Albert le label Monaco Records, ce n’est réellement que l’an dernier qu’Herman a de nouveau fait parler de lui en sortant son troisième et excellent album solo, le justement intitulé ‘I’m Back’.
En ce milieu d’année 2008, Herman Rarebell a décidé de sortir un album rétrospectif, une sorte de best of déguisé, de ses 30 années de carrière. Classés par ordre chronologique de parution, les 15 morceaux de cet album résument parfaitement la longue et fructueuse carrière menée par celui surnommé ‘Herman Ze German’ par ses pairs.
Les trois premiers morceaux sont extraits du second album solo d’Herman, ‘Herman Ze German & Friends’ édité en 1986 alors que Scorpions faisait un break mérité après deux années intenses passées à promouvoir le magistral ‘Love at First Sting’. Alors que l’instrumental ‘Wipeout’ est de façon logique axé sur la batterie, ‘Hard sensation’ et ‘I’ll say goodbye’, morceaux sur lesquels chante Don Dokken, sont résolument hard US, ni plus ni moins inspirés que ce qui se faisait alors à l’époque. Les quatre morceaux suivants ne sont pas directement extraits de la discographie d’Herman, ce dernier laissant ici la parole aux différents artistes qu’il a produit dans le courant des années 90, parmi lesquels le guitariste Dee Cooper, Thomas Perry ou Gregory Darling, et varient donc entre le rock dur (‘Skyhigh’), la power ballade larmoyante (‘You make me happy’) et reprise de groupe culte (‘Children of the revolution’, originellement créé par T-Rex).
Sur ‘Trancemission’, Herman laisse la parole à son épouse Claudia Raab, saxophoniste de son état, pour un morceau soft résolument original et inspiré.
‘Drum dance’ met à nouveau en avant la batterie, ce morceau étant issu des sessions du Drum Legends, groupe formé par Herman en 2005 et mettant en scène des légendes vivantes de la batterie tels que Pete York (Spencer Davis Group).
Les cinq dernier morceaux sont quant à eux tous extraits de dernier album d’Herman paru en 2007 et sont résolument les plus convaincants. Alternant entre hard rock à la AC/DC (‘Take it as it comes’, ‘Don’t lose your trust’), modern rock (‘Rough Job’) et power ballad comme seul Ze German sait les faire (‘Your love is hurting’), ces morceaux nous montrent un Herman Rarebell au sommet de sa forme et de ses facultés créatrices.
Ainsi, cet album rétrospectif semble être, sous ses faux airs de testament, une sorte de pierre de touche, un pont entre le passé et le présent, semblant nous affirmer qu’il y a bel et bien une vie après Scorpions ! Si musicalement cet album n’est pas à classer parmi les indispensables du hard rock, il est néanmoins intéressant pour qui aime le hard rock bien fait et la technique d’Herman, un des grands batteurs de sa génération.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports