HERPES - Doomsday

Chronique

Pochette de l'album Doomsday par HERPES
  1. Corrupted Flesh
  2. Stench Of Death
  3. Doomsday
  4. Spinal Ashes
  5. Frozen Funeral

Site(s) du groupe :

MySpace de HERPES
Par olivier no limit

Publié le 27/08/2010

 

(Style : old death metal) Pendant les vacances je me suis abreuvé de la lecture d’un ouvrage que je conseille à tout les amoureux de metal extrême et qui se nomme : CHOOSING DEATH L'histoire du death metal et du grindcore, par Albert Mudrian.

Mon collègue niklas, dit de cette ouvrage, je cite : « c'est basé sur des des témoignages interviews de musiciens, programmateurs radio de l'époque, producteurs etc.. ca sonne vraiment authentique! Ce qui m'a beaucoup plus c'est que la grande majorité du bouquin est consacrée à la naissance de ces deux cousins! Et on ressent vraiment comment les mecs on ressenti le truc à ce moment là, et puis suivre l'évolution jusqu'à nos jours est vraiment prenant! »

Tout cela pour vous parler d’Herpes groupe originaire de lorraine ! J’aime leur démarche car ils jouent du death metal old school, celui des origines, ce qui m’a beaucoup rappelé ce que j’avais lu dans l’ouvrage que je cite plus haut. Ils ont, entre autre comme influences des combos tels que : Entombed, Autopsy!

Leur démo 5 titres est pétrie de « vieille école » ; d’abord le son, c’est celui d’une k7 comme on en faisait à cette époque : un son sourd, poussé dans les graves qui restitue avec fidélité le mix de jadis : cela transpire la véracité ! J’aime ce son huileux comme extirpé de ce qu’il y a de plus gras dans l’âme humaine.

Ensuite, les riffs : simples, accordés bas, qui puisent leurs racines dans du doom, du death d’antan et du heavy noir, sombre, plombé ; On y sent, un peu comme dans un vieux Unleashed, l’influence des pères du metal, Black Sabbath !

Bref, ce n’est pas hyper technique, ce n’est en aucun cas novateur, bien au contraire, c’est juste un retour dans le passé qui ravira les ultra puristes du genre et qui me fait dire que les années passent, mais que, comme pour le thrash old school, ou le hard rock à la sauce ACDC époque Bon Scott ( mes styles de prédilection) , les jeunes générations ont soif de se ressourcer aux origines, et cela avec sincérité.

Je vous le dis tout haut les gars, le metal a une histoire, et on y retourne sans cesse, histoire de puiser dans l’angoisse ou le plaisir immédiat à l’état pur!

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports