HOLLYWOOD UNDEAD - V

Chronique

Pochette de l'album V par HOLLYWOOD UNDEAD
  1. California Dreaming
  2. Whatever It Takes
  3. Bad Moon
  4. Ghost Beach
  5. Broken Record
  6. Nobody's Watching
  7. Renegade
  8. Black Cadillac (featuring B-Real)
  9. Pray (Put 'Em in the Dirt)
  10. Cashed Out
  11. Riot
  12. We Own the Night
  13. Bang Bang
  14. Your Life

Site(s) du groupe :

Site web de HOLLYWOOD UNDEAD
Par Baptiste

Publié le 14/12/2017

Télécharger légalement

Sortez vos masques et panoplies de gangsta de la West Coast, revoilà les sympathiques malfaiteurs de HOLLYWOOD UNDEAD.
Malgré leurs velléités mainstream et leurs looks ultra travaillés - le genre de comportement qui vous attire l’opprobre quasi généralisée du public metal - les californiens ont tout de même réussi à creuser leur trou et s'acheter un semblant de crédibilité. Un destin finalement assez logique pour un groupe aux multiples tubes et aux prestations scéniques de qualité.

Et des tubes, il y en a aussi sur "V". Le groupe n'a pas perdu la recette et sait toujours composer quelques brûlots qui vous feront danser ou secouer la tête frénétiquement.
L'album s'ouvre d'ailleurs sur les deux plus solides. 
California Dreaming est peut-être la meilleure chanson du groupe à ce jour. Rapide, incisive, violente, c'est un vrai bon titre de rap metal qui donne envie de faire la révolution en s'époumonant sur ce refrain chanté ultra efficace.
Whatever It Takes ralentit sensiblement le rythme sans perdre pour autant en impact. Titre plus classique pour le groupe, l'instru classieuse et les parties de rap intenses l'envoient direct dans les classiques du groupe.

D'autres morceaux tirent leur épingle du jeu, comme Renegade ou We Own The Night, comme autant de preuves que le groupe n'est jamais aussi bon que dans ses titres les plus metal.
Car s'il y a un constat que "V" valide, c'est bien celui de l’éclectisme. Le groupe bouffe toujours à tous les râteliers et mixe sans trop de soucis metal, pop, rock, hip hop ou electro.
Cette variété d'influence accouche de titres aux fortunes diverses.

Si les morceaux purement hip hop sont plutôt de bonne facture (Cashed Out, Black Cadillac), les titres les plus pop sont eux franchement dispensables. Aligner les quatre plus mauvais à la suite, à fortiori en début de disque est d'ailleurs une vrai faute tant entrer dans cet album devient un véritable combat pour un fan de metal.
Bad Moon, Broken Record, Nobody's Watching et plus encore l'infâme Ghost Beach sont au mieux ratés, au pire franchement insupportables. Le rap lancinant qui est adopté dans ces titres véhicule une émotion qui sonne faux et rend caduque l'entreprise.

Le groupe s'en tire mieux lorsqu'il lorgne vers l'electro. Bang Bang pourrait bien prendre la suite de Wild Child comme titre dansant de concert, et Pray (Put'em In The Dirt) réutilise avec une étonnante réussite des sons qu'on pensait avoir enterré avec le Skrillex époque bro-step.
Le genre de titres qui va continuer à faire hurler les détracteurs du groupe et à enchanter les fans.
 

Car il faut le reconnaître, le groupe n'a pas franchement fait évoluer sa recette sur cet album. 
A part la rage revendicatrice de California Dreaming faisant souffler un vent de fraîcheur, les HOLLYWOOD UNDEAD reprennent la où ils s'étaient arrêtés avec "Day Of The Dead".
Ils n'évoluent certes pas dans le style le plus aventureux mais un minimum de prise de risque aurait été apprécié.
Reste qu'encore une fois, ils font montre d'un certain talent pour composer des titres efficaces et dansant qui devraient trouver un terrain d'expression parfait en live.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports