HYPNO5E - Shores of the Abstract Line

Chronique

Pochette de l'album Shores of the Abstract Line par HYPNO5E
  1. East Shore – Landscape in the Mist
  2. East Shore – In Our Deaf Lands
  3. West Shore – Where We Lost the Ones
  4. West Shore – Memories
  5. Central Shore – Tio
  6. North Shore – The Abstract Line
  7. North Shore – Sea Made of Crosses
  8. South Shore – Blind Man’s Eyes

Site(s) du groupe :

Site web de HYPNO5E
Par olivier no limit

Publié le 27/02/2016

Télécharger légalement

Quelques notes de piano qui s’égrènent, délicates, dans le silence, accompagnées par une guitare acoustique .

Décidemment la KLONOSPHERE donne de plus en plus dans l’ambiant.

Tu parles, Charles, j’aurai mieux fait de me taire : d’un seul coup la musique devient coléreuse.

C’est du post quelque chose ? Du death ? Du metal prog ?de l’ambiant ?

En fait c’est un peu de tout cela.

Un metal expérimental qui explore pas mal de genre.

C’est le nouveau-né d’HYPNO5E qui a pour nom « shores of the abstract line ».

Alternance de passages softs et d’autres tumultueux, empreint de modernisme, ourlés d’un tas de petites trouvailles musicales, de passages qui vous portent, vous attendrissent, à commencer par un spoken world qui fait de ce cd presqu’un film à écouter.

Qu’ils jouent dans le minimalisme ou bien dans le plus technique, que les voix soient claires ou rageuses, que leur musique soit douce comme la caresse du vent ou grondante comme un visage qui s’empourpre, leur univers s’offre à nos oreilles et y invente des images sous nos paupières closes (vite un aspro !)

Pour faire vivre leur musique, le son est au top et franchement, là, à l’écoute de ce genre de musique je me dis que cette dernière est belle et que les média Français sont débiles de bouder le metal.

Une fois de plus la preuve est faite, il va parfois très loin.

Chapeau les gars : un film qui s’écoute !

Passages acoustiques poignants sur fond de voix pleine d’émotions, guitares coléreuses nappées de riffs tarabiscotés et d’un tas d’autres ingrédients finement dosés, rien à jeter.

Un instant riche en émotions diverses.

Ah, les Alsaciens, ils passent au Grillen (Colmar) au mois de Mars.

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports