IBLIS - Menthell

Chronique

Pochette de l'album Menthell par Iblis
  1. White Claudia
  2. Sycamores
  3. Menthell
  4. Poison in Your Food
  5. Don't Eat my Legs
  6. Origin
  7. Bill Skins Fifth

Site(s) du groupe :

Site web de Iblis
Par Raven

Publié le 01/11/2012

 

Iblis est un groupe de metal avant-gardiste polonais qui s'est formé en 2001, et qui a sorti 11 années plus tard son premier album : Menthell. Pratiquant à leur début du black'n roll, le groupe s'est complexifié aux avant-gardes du metal extrême. Ce qu'il m'a le plus attiré à Iblis, ce sont ces illustrations bizarres figurant à toutes les chansons de Menthell. Ces fameuses illustrations piquent les yeux ! Elles sont difficilement descriptibles, mais visuellement prenantes. L'auditeur peut donner un sens à ses images, à condition d'écouter les morceaux la représentant.

Menthell est constitué de 7 chansons.

Un track-by-track avec les images s'impose pour décrypter l'univers musical de Iblis :

WC

- White Claudia : l'image représente une seringue avec une fleur. Les couleurs jaunes et violets dominent le fond qui fait 'très électronique'.

Une injection pour une entrée musicale en douceur dans l'univers de Iblis ?!

Musicalement, les premières notes sont déroutantes. La basse est bien mise en avant. La voix est folle et hystérique. Le morceau subit des accélérations pour un rendu assez expérimental avec l'ajout d'éléments électroniques.

 

12

- 12 Sycamores : l'image représente une tasse de café avec le chiffre 12. La fumée du café forme un champignon atomique. Les couleurs oranges et marrons dominent le fond.

Une tasse de café pour rester en éveil par rapport à la musique de Iblis ?!

Je ne sais pas ! Ces illustrations sont dingues comme la musique des Polonais, et cette chanson ne déroge pas à la règle. Le contenu est rock'n roll avec ce morceau qui part dans tous les sens.

 

Menthell

- Menthell : on se perd de plus en plus dans les illustrations. Ici nous voyons une sorte de parachute je ne sais quoi … avec les couleurs dominantes rouges et bleus.

Impossible de fuir le voyage Menthell ?!

Voyons la chose comme ça. On garde la même ligne directrice pour la musique qui est une nouvelle fois déjantée. Les petits effets électroniques qu'on retrouve dans cet album font penser à du Dodheismgard.

 

Poison

- Poison in Your Food : cette fois-ci nous avons un flacon et l'odeur de la mort qui se dégage. Les couleurs bleus et jaunes dominent l'image.

La musique de Iblis serait-elle mortelle ?!

C'est possible ! Musicalement, c'est toujours dans la continuité des 3 morceaux précédents. Sauf que la chanson est plus courte, plus rentre-dedans, donc plus efficace.

 

Legs

- Don't Eat my Legs : un pied coupé est présent sur l'image. Les couleurs dominantes sont le rouge et le jaune. La musique de Iblis est tellement folle (et semble avoir été composée dans un monde parallèle) qu'on a besoin de garder les pieds sur terre pour avoir un minimum de contact avec la réalité. Le changement de tempo est le bienvenue. Le rendu est plus posé. Mais les bases de l'album Menthell reprendront de plus belles avec des passages inquiétants. Ce morceau a de quoi faire péter un câble à l'auditeur !

 

Origin

- Origin : un livre, les couleurs bleus et rouges dominantes. Un morceau dans la même veine que les autres. Les répétitions commencent à se faire ressentir. Déjà que Menthell n'est pas simple à écouter, les répétitions peuvent vite ternir la qualité d'un album. De plus que la musique de Iblis est complexe et difficile à appréhender. Cette chanson constitue le petit faux pas redondant de l'album.

 

Bill

- Bill Skins Fifth : le gros WTF pour l'image avec le corps d'une femme en lingerie fine, ses boyaux visibles et le haut du corps en forme de … tulipe violette ou autre chose ?!

Je ne sais plus ! Le besoin d'une présence sexy, et dénué de sens comme la musique de Iblis, pour retenir l'auditeur. Ce dernier morceau de l'album est un résumé parfait de Menthell. Ce titre est complètement foufou et tient bien en haleine l'auditeur jusqu'à ses dernières secondes.

Mes morceaux préférés sont : White Claudia, Poison in Your Food, Don't Eat my Legs, et Bill Skins Fifth.

C'est une bonne surprise !

Je ne sais pas comment j'ai accroché à ça, mais la musique et le concept de Iblis ont réussi à faire effet sur moi. La musique des Polonais est sacrément déjantée pour du metal extrême, et l'ajout d'effets électroniques rappellent les sonorités de Dodheismgard. C'est difficile de donner un sens aux illustrations de Menthell, et c'est probablement la réussite de Iblis : susciter l'intérêt de l'auditeur avec des bizarreries que personne ne peut imaginer, sauf eux.

Avis aux amateurs de musique avant-gardiste avec un concept tordu, Menthell de Iblis est fait pour vous !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports