IDENSITY - Serenity

Chronique

Pochette de l'album Serenity par Idensity
  1. Let's Introduce
  2. The Hatred
  3. Night Terror
  4. New Year's Eve
  5. Man In The Masses
  6. Ocean of Sand
  7. Do Not Forget
  8. Nevermore
  9. Serenity
  10. Picture

Site(s) du groupe :

MySpace de Idensity Site web de Idensity
Par Mindkiller

Publié le 29/01/2012

Télécharger légalement

La France est un pays de plus en plus metallique. Certains diront que ce n'est pourtant pas un pays fait pour, les médias n’incitant pas à ce genre encore montré du doigt. Et pourtant une pléthore de jeunes groupes nous parvient chaque année nous offrant à chaque occasion un univers plus ou moins plaisant à l’écoute. Idensity, jeune groupe formé en 2008 ne déroge pas à la règle. Il nous propose un style, selon le press-book, à la croisée des genres de Devin Townsend, Opeth ou encore Nevermore. Si vous aimez ces groupes, cela peut vite devenir intéressant.

Pourtant, en voyant la pochette, j’avoue avoir été un peu sceptique. L’étiquette « progressif » étant collé à toutes les sauces (un peu comme l’expérimental) quand on ne sait trop où orienter le groupe ou qu’on cherche à faire du metal ultra compliqué et ne faisant plaisir, au final, qu’au(x) musicien(s) capable(s) de jouer plus de 2359876121 notes à la minute. On laisse donc l’introduction nous mener vers l’univers dont veut nous faire partager Idensity pour attaquer tout de suite avec la curiosité du jour. D’emblée, je suis rassuré. Le groupe a compris qu’autoproduction ne rimait pas forcément avec son ultra garage et inaudible. On sent qu’il manque un petit quelque chose (surtout au niveau du mastering) mais c’est un détail insignifiant, surtout pour un premier album. Ensuite vient la qualité de la musique. Et The Hatred saura aussi nous rassurer quant à cela. Toutes les recettes du genre sont prises ici pour nous donner un metal de bonne facture. Ainsi donc on trouvera voix claires et growls (voix inhérente au style) se mêler avec un savant mélange de rythmiques lourdes et d’autres plus légères. Un point positif pour le groupe donc.

Il en va de même pour les pistes suivantes, à noter la virtuosité du guitariste qui, sans être un guitar hero, sait nous faire vibrer avec des soli dévastateur. Ainsi donc, l’énergie du death metal est retranscrite ici. Et quant au terme « progressif » accolé au genre du groupe, il ne s’exprime pas par une musique alambiquée et incompréhensible aux non initiés. Le terme étant là surtout pour décrire des changements d’ambiances récurrentes alliant puissance de gros riffing lourd et harmonies mélodiques. Et finalement, on en vient presque à regretter ce côté plus doux que donne le groupe à sa musique. Les riffs agressifs sont tellement bien ficelés, en particulier sur Night Terror qu’on souhaiterait que ceux-ci ne s’arrêtent pas. Au final, ce titre est vraiment le titre qui fera adhérer à l’album. La présence du violon, un peu noyé dans le mix quand les guitares et le clavier se font jour, rajoute cependant une touche positive à la musique du groupe. Il est juste dommage que si peu de place soit laissée à la touche féminine du groupe qui fait qu’on sait qu’il y a un violon sans trop l’entendre malheureusement. (Exception faite du très bon New Years Eve)

Mais au final, cet album s’écoute plutôt bien, même si à la première écoute on a plutôt tendance à ne pas le comprendre. Il faudra les répéter pour apprécier vraiment son contenu. Il faut admettre qu’un tel panel de sonorités ne peut pas forcément séduire tout de suite. Cependant il faut laisser au groupe le soin de vous emmener dans son giron pour faire qu’on accroche totalement à une musique bien plus riche qu’elle n’y parait au premier abord. Un petit conseil quand même : laissez tomber le clavier pour donner plus de place au violon et votre musique prendra complètement son envol.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports