ILLYRIAN - Round 2 Fight!

Chronique

Pochette de l'album Round 2 Fight! par ILLYRIAN
  1. Walking In Sunshine (5:41)
  2. Round 2: Fight! (4:31)
  3. Opulent & Imperial (3:58)
  4. Chaotic Neutral (3:28)
  5. Zeta Reticulan (4:29)
  6. Mindbender (4:25)
  7. Five by Five (The Dark Slayer Comes) (4:06)
  8. Wings of Freedom (4:47)
  9. Technodrone (3:50)
  10. Sound of the Serpent Siren (4:47)

Site(s) du groupe :

Site web de ILLYRIAN
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 11/12/2016

Télécharger légalement

Originaire de Calgary, au Canada, voici le groupe ILLYRIAN qui affiche à son compteur « Round 2 : fight ! » . Vous décrire le « dans quoi ils mordent » n’est pas vraiment évident à première vue. Ils sont un peu comme un ognon un soir d’hiver : ils ont plusieurs couches. En fait on pense les saisir sur un titre puis quand arrive le suivant on se demande, tout en reconnaissant la griffe des musiciens, dans quelle nouvelle direction ils vont.

On va dire que leur colonne vertébrale est faites de thrash aux relents old school (Walking In Sunshine, Mindbender).D’ailleurs au niveau du chant l’un est parlé dans le plus pur style hardcore old school alors que l’autre gosier vient du death de par son growl qui ne fait pas semblant. Du metal mort, d’ailleurs on en retrouve quelques relents comme sur le morceau « Round 2: Fight ». On peut parler aussi d’un peu de heavy à l‘écoute de « Chaotic Neutral » Pour compléter le tableau et le dépeindre à sa juste valeur on peut ajouter une chose : leur musique, sans être ultra technique, aime bien grimper dans les cimes du prog par petites touches. Rajoutez à tout cela une propension, à mettre systématiquement de la mélodie dans leur titre malgré un son assez tranchant ; du coup leur death prend des allures de mélo et sur « Wings of Freedom »on frise le néoclassique.

En plus même s’ils essayent de sonner moderne, une couleur old school s’accroche à leurs basques. C’est assez souvent le cas quand il s’agit de groupe venant du pays du sirop d’érable et cela ajoute à leur charme. « Sound of the serpent siren », qui clôt l’album, résume assez bien la palette de leurs couleurs soniques car on a le droit à pratiquement tout l’éventail de ce qu’ils savent faire. Alors bien sûr on pourra noter quelques répétitions dans leurs propos musicaux, mais, l’un dans l’autre, ils envoient honorablement de la bonne musique qui fait du bien par où elle passe.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports