IM DUNKELN - Den Hellige Skogs Hemmeligheter

Chronique

Pochette de l'album Den Hellige Skogs Hemmeligheter par Im Dunkeln
  1. (Introduksjon) Den Eldgamle Eiks Oppvåkning
  2. Blind Ulvs Sti
  3. Øyenstikkerens Ofring
  4. Elgens Langsomme Marsj
  5. Albinoravnens Ensomhet
  6. De Sultne Revers Soloppgang
  7. Eimen Av Blod I Løvet
  8. IDen Hellige Skogs Hemmeligheter (Konklusjon)

Site(s) du groupe :

MySpace de Im Dunkeln Site web de Im Dunkeln
Par Mindkiller

Publié le 11/03/2012

 

Bonjour à tous. Avant de commencer la chronique à proprement parler, il faut d’ores et déjà savoir qu’Im Dunkeln n’est pas un groupe, mais le nom du membre unique de ce projet black metal ambiant. Comme son nom ne l’indique pas du tout, le sieur qui nous pond cette galette est… italien. Et oui, comme quoi, l’allemand est vraiment lal angue du black metal. Cela fait un peu cliché tout de même, mais passons sur ce détail.

Ce Den Hellige SkogsHemmeligheter est donc le 2e album d’Im Dunkeln, et ce pour la même année. Un poulain qu’Alchemic Sound Museum soutient bec et ongle puisque les deux albums ont été produits par ce même label français. On retrouve donc quatorze titres en moins d’un an. N’ayant découvert ce groupe qu’avec cet album, je ne pourrais faire un comparatif avec le précédent. Toujours est-il que cette musique n’est pas la plus facile d’accès tellement elle est riche, variée et complexe.

Je m’explique. Les titres possèdent des passages aussi bien atmosphériques que des passages plus violents (toutes proportions gardées, nous sommes loin d’un black metal violent) avec une voix écorchée vive. Ces (rares) passages ou les vocaux sont présents sont très dérangeants mais aussi terriblement addictif. On les redoute autant qu’on les attend tellement la voix semble être pleine de douleurs, de cris et de déchirements. Mais à côté de ça, des titres vont être plus envolées, plus aérien nous transportant, à l’image d’un Fading Waves (pour un tout autre style) loin et dans d’autres sphères. Ce savant mélange entre black metal classique et black ambiant est donc très bien réalisé. De plus les titres, même s’ils s’enchainent parfaitement les uns aux autres, montrent une belle diversité. L'album pourrait même se rapprocher de musique comme celles présentes sur Filosofem de Burzum. Vous savez ce fameux titre à trois notes de près d’une demi-heure qui pourrait endormir une armée de teuffeurs sous ecstasy. A la différence près que le titre qui pourrait le plus s’en rapprocher dure quasiment trois fois moins longtemps et est bien plus maitrisé, aidant vraiment au transport de son auditeur.

L’avantage de cet album est qu’il est d’une telle richesse que chaque écoute vous procurera une sensation différente. A l’image de chacun des titres qui, en formant un tout cohérent, nous donnent un univers différents à chaque fois. Du très calme et ambiant Øyenstikkerens Ofring qui plonge l’auditeur dans un monde très introspectif, nous auront le très varié Albinoravnens Ensomhet qui mêlera parties douces (pouvant même aller jusqu’à ressembler à du Danny Elfman sur les films de Burton) à du plus brutal grâce notamment à ses parties de batteries plus violentes.

Ce 2e opus d’Im Dunkeln est donc une totale réussite malgré sa difficulté à se l’approprier. Un album qui recèle énormément de facettes et qui pourra aussi bien faire figure d’album de chevet que d’album à écouter de façon plus forte dans son salon avec un bon bouquin ou en soirée. Una lbum qu’on ne se lassera pas d’écouter une fois que l’on aura toutes les cartes en main pour pouvoir pleinement le savourer. A consommer sans modération.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports