IN FLAMES - Reroute to remain

Chronique

Pochette de l'album Reroute to remain par In flames
  1. Reroute to remain
  2. System
  3. Drifter
  4. Trigger
  5. Cloud connected
  6. Transparent
  7. Dawn of a new day
  8. Egonomic
  9. Minus
  10. Dismiss the cynics
  11. Free fall
  12. Dark signs
  13. Metaphor
  14. Black & White

Site(s) du groupe :

Site web de In flames
Style : voir chronique
Par Bloody

Publié le 03/12/2004

 

Album charnière pour In Flames, qui pourrait lui permettre d’atteindre un plus large public, et de lui ouvrir les portes des sacro-saint USA ( le groupe a tourné là bas avec Slayer et Soulfly, et bientôt avec Slipknot ). Pour cela les suédois n’avaient pas le choix, conscients qu’ils avaient atteints leur summum en matière de Death mélodique avec Clayman, le groupe s’est renouvelé, remis en question en devenant à la fois plus violent, plus mélodique et paradoxalement plus accessible. Explications : le premier gros changement se situe au niveau des guitares : beaucoup moins bavardes qu’à l’accoutumé mais plus directes, elles balancent des riffs d’une violence peu commune au groupe suédois, cela est particulièrement le cas sur “Transparent”, “System”, ou encore “Black&White” qui comporte des vibes pas si éloignées que cela du Neo métal.

Ce qui frappe ensuite c’est la qualité des mélodies vocales, car si sur les précédents albums il arrivait à Anders Friden de pousser la chansonnette ce n’était rien par rapport à ce que l’on trouve sur cette galette : chantant “réellement“ presque autant qu’il hurle, il est capable de faire transparaître une palette d’émotions à l’aide de ses différentes intonations, il s’impose comme un des meilleurs chanteur actuel. Il est aidé en cela par le travaille énorme réalisé au niveau des chœurs et des refrains et cela donne des tueries telles que “Trigger” ou ”Cloud Connected” le premier single. De plus In Flames a vraiment élargi son champs d’action : synthétiseur, clavecins sur “Free Fall”, et rajoutez à cela deux morceaux inhabituels pour le groupe : le premier “Dawn of the New Day” aux grosses influences folk, où la voix mélodique répond à la voix dure, et puis “Metaphor” qui n’est ni plus ni moins qu’une superbe ... ballade !

Voilà un album varié, puissant, inspiré, mais cependant j'émettrais une réserve sur le nouveau son pour lequel a opté le groupe ( ils ont changé de studio et de producteur ) : plus puissant certes mais aussi moins précis, qui met moins en valeurs les solos de grattes .... Voilà pour le petit reproche mais sinon cet album comme on dit chez nous : c’est d’la balle !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports