IN THA UMBRA - Thus open thine eerie wings like an eagle and soar the winds of chaos

Chronique

Pochette de l'album Thus open thine eerie wings like an eagle and soar the winds of chaos par In tha umbra
  1. Aeonz
  2. Heonan Epiphainein
  3. Apsinthion Thirst
  4. Slough Ov Capricorn
  5. And Damnation's Rash Bled Fevers
  6. A Cornucopia Regia
  7. Emerge Affliction
  8. The Knell And Thrice The Dawn
  9. Ei Kronos Titenes

Site(s) du groupe :

MySpace de In tha umbra
Style : voir chronique
Par Darkgrinder

Publié le 10/07/2008

 

(Dark metal)

Que peut bien se cacher derrière cette pochette abstraite et ce logo quasi illisible (moi qui croyais qu’il était passé le temps où ça faisait « in » d’écrire le nom de groupe en illisible)? True black metal ? Musique païenne pour lutins ? Que nenni, In tha umbra fait se côtoyer densité typiquement metal et mélodies fouillées. En a découlé cet album qui n’est certes pas des plus aisés d’approche en raison de sonorités qui ne sont pas particulièrement courantes dans le metal.
Une caractéristique à double tranchant ; Le bon point est que ce cd se démarquera invariablement de votre discographie tant il regorge d’idées. En contrepartie, il est possible que certains restent simplement rebutés par son caractère mi-figue mi-raisin (ça se dit ça ?). Ce que je veux dire, c’est que In tha umbra cultive une dualité certaine. D’un coté un tranchant qui sans atteindre des extrémités met assez à vif. Et d’un autre coté une approche toute personnelle de la manière de composer associée à une caractéristique patte toute portugaise (Moonspell, Sacred sin). In tha umbra mêle ainsi à ses riffs incisifs des sonorités baroques alliant acoustiques et chants divers (y compris du chant féminin en quelques occasions), ainsi que quelques expérimentations plutôt réussies.
Curieusement et malgré sa personnalité, In tha umbra peut rappeler certains groupes comme Ne plus ultra, Thalarion ou encore Lifend (notamment le 5ème). « Thus open thine eerie wings like an eagle and soar the winds of chaos » (c’est bien un long titre comme celui-ci, non c’est vrai, c’est pratique lorsqu’on discute de musique entre amis), bénéficie d’une très bonne production qui souligne bien tous les instruments, notamment une basse bien agréable. Sans présenter l’album de l’année, In tha umbra tire d’une bien belle manière son épingle du jeu.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports