INSOLVENCY - Antagonism of soul

Chronique

Pochette de l'album Antagonism of soul  par INSOLVENCY
  1. Divided
  2. Tears of the World
  3. Antagonism of the Soul
  4. Violation
  5. Black Moon
  6. Hope
  7. I'm Revulsed by Death
  8. This War Is Not for You
  9. A Leaving Life, A New Beginning
  10. Your Lost Soul
  11. Death Wish.

Site(s) du groupe :

Site web de INSOLVENCY
Par olivier no limit

Publié le 19/01/2018

Télécharger légalement

Je ne sais pas ce qui m’a pris because un certain metalcore n’est pas vraiment ma tasse de thé, mais au feeling j’ai eu envie de chroniquer l’album du groupe Français INSOLVENCY et quand on peut le faire il est parfois bon de suivre ses pulsions. Un album que les Troyens semblent avoir fait murir lentement comme un bon vin. Ayant déjà à leur actif un EP autoproduit nommé « Insolvency », là ils sont passés à la vitesse supérieure avec ce « Antagonism of soul » Mixé par Jim Pinder et Carl Bown (Bullet for My Valentine, While She Sleeps, As I Lay Dying, Trivium, Machine Head). Ils disent avoir comme influences des groupes tel que TRIVIUM ou BULLET FOR MY VALENTINE et Bruno, un des guitaristes, a eu l’occasion de jouer au coté d’Alexi Laiho (Children of Bodom) dans un festival en Finlande dans le cadre du « 100guitarsfromhel » à Helsinki en Août 2015.

 

Alors je me suis lancé dans cette musique que je n’aime pas de trop. Pour moi le vrai metalcore est un mélange metal et de hardcore point barre. Je trouve que certains musiciens font dans la surenchère et que quand ils passent en voix claire ils sont trop sucrés dans leur propos. Après c’est aussi une question de gout. Cependant, j’ai essayé de plonger sans trop d’aprioris dans la musique d’INSOLVENCY et sans être devenu un fan du genre je n’ai qu’un mot à leur adresser : respect ! Effectivement, déjà ils savent doser avec tact leurs ingrédients musicaux et eux ne font pas dans le « m’a tu vu ». Beaucoup de passages plus aériens, délicats, voire atmosphériques comme quand sur « A Leaving Life » c’est la basse qui parle, contrastent avec des instants plus violents et metal. C’est un vrai plus et souvent dans ces instants on pense presque « prog ». On trouve également un bouquet de voix hardcore, growl et claire mais dans leurs apparitions ce n’est pas systématiquement : couplet : ça gueule, refrain : on se calme. Cela fait du bien.

 

Et puis, autant je trouve communs des titres en ouverture comme « Tears of the World », autant quand on arrive à « Violation », « I'm Revulsed by Death », et surtout « This War Is Not for You » ou« Your Lost Soul »on se dit punaise ça c’est bon, inspiré et porté par des airs et des mélodies qui accrochent. Il y a comme une montée en puissance au fur et à mesure que défile cet album. Alors en conclusion, je ne suis toujours pas un fan de ce style, mais ces musiciens-là font preuve d’une vraie maturité musicale et étant guitariste je ne peux que saluer les solos de 6cordes qui sont, de mon humble avis, d’un certain niveau. Voilà tout est dit.

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports