INTO A THRASH HARDCORE CIRCLE - Compilation

Chronique

Pochette de l'album Compilation par Into a thrash hardcore circle
  1. BROKEN EDGE : Dusk of pain
  2. ARCANIA : Lie
  3. DARK POETRY : I Hurt
  4. BREAKPOINT : Seers Parallel
  5. ANARCHOPHOBIA : Anarchyca utopia
  6. FREAKLAB : Ici pour lutter
  7. DESYBES : Liberté conditionnelle
  8. EDWOOD : Trash Corporation
  9. FURIA : Mémoires d'outre-tombe
  10. INSANE : Only angry
  11. DIOXYNE : Ma traque
  12. LEICHI.KO.VA : Goût amer
  13. M'GUETA : L'enfer du devoir
  14. DOOWOOZ : Libre comme l'air
  15. SKAUT : Mind asylum
  16. KEEPQUIET : Dog of death
  17. STALEFISH : Hostiliste
  18. UNSAFE : Synapse
Style : voir chronique
Par GX

Publié le 10/01/2005

 

Dans le merveilleux monde des compilations nous avons 2 catégories. En 1er lieu, nous avons la grosse compile regroupant des groupes d'une certaine maturité où la production et le graphisme peuvent être dignes des plus grands, ou presque. En second lieu, nous avons la compil' underground, faite à l'arrache avec le coeur et l'envie, avec 3 francs 6 sous et de la débrouille, qui vaut ce qui vaut. Ce disque, dans la forme, semble appartenir à cette dernière catégorie. Dans le fond, c'est une autre histoire.

Les producteurs de ce disque souhaitant regrouper une bonne partie de la scène underground de Belfort, ont fait payer une somme importante par groupe pour avoir juste l'opportunité de figurer parmi la playlist. Open doors pour tout le monde, même les plus inexpérimentés, enregistrés dans la cave ou en studio, peut importe, on blinde le CD avec 18 titres (on tasse et on tasse bien avec ce qu'on trouve) et à l'écoute, un contraste s'opère entre les groupes expérimentés (Breakpoint, Furia, Dark poetry & Broken age) et inexpérimentés (par respect pour les groupes je préfère ne citer aucun nom) .

La qualité sonore passe du coq à l'âne, d'un style à l'autre, aucune ligne directive, peu d'originalité, mise en place douteuse et chant en anglais mal maîtrisé pour certains, caractérisent l'impression globale que l'on peut se faire à l'écoute. Même si quelques groupes existent depuis plusieurs années, il est évident qu'ils ne sont toujours pas prêts à passer en seconde division, et c'est bien ce qui pose problème dans ce disque. Du coup, cette compile peut descréditer la scène qu'elle défend.

Et je ne suis pas forcément convaincu que la très maigre présence des groupes intéressants arriveraient à rehausser le niveau sur 18 titres.

Certains y verront de l'escroquerie, d'autres, et c'est mon avis, une façon hative et maladroite d'essayer de se faire connaître.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports