IRON FIRE - Blade of triumph

Chronique

Pochette de l'album Blade of triumph par Iron fire
  1. Dragonheart
  2. Bloodbath of knights
  3. Dawn of victory
  4. Lord of the labyrinth
  5. Bridges will burn
  6. Follow the sign
  7. Steel invaders
  8. Jackal's eye
  9. Legend of the magic sword
  10. Gladiator's path
  11. Blade of triumph
Par olivier no limit

Publié le 02/07/2007

 

NOTE :14/20
(Style : Power métal). Je vous préviens de suite, ceux qui se retrouveront dans la liste suivante risquent de ne pas aimer ce cd : Les amateurs de métal novateur, les fans de gros son qui tue, les accrocs de musique avant gardiste et ceux qui recherchent dans le power métal les grandes orchestrations alambiquées. Alors que reste t il ? Ceux qui adorent les belles mélodies épiques, guerrières estampillées power métal.

« Blade of triumph », dernier né du groupe de heavy power mélodique Iron fire, m’a fait passer par pas mal de stade avant que je l’apprécie. Ce cd n’as rien de nouveau à présenter, mais pourra plaire, comme je l’ai dit plus haut, aux accrocs du genre qui privilégient le sens des harmonies propres au true métal, bien qu’usées jusqu’à la corde. Ici, les chœurs et les voix claires prédominent accompagnées par des rythmiques simples. Parfois nerveuses, boostées à coup de batterie et de guitares aux riffs « speed power » très inspirées Helloween, le tout étant émaillé de solos rapides et bien dans le style. Mais à d’autres moments, on trouve aussi des tempos plus lents et martiaux, ainsi que des ballades. Le tout emprunte souvent des lignes mélodiques rappelant celles employées par les vieux loups de mer de Running wild.

Dés l’écoute de « Dragonheart », je me suis dit « enfin un groupe de power qui joue des airs authentiques,propres à ce genre » (Lords of the labyrinth). Faut dire que ces derniers temps, les albums que j’ai du chroniquer, se prétendant du power métal, employaient plutôt des harmoniques tirées du hard FM, ces suites d’accords que l’on retrouve dans la variété, l’électricité du métal en moins.

Cependant, au bout du 5eme ou 6eme morceau de ce « Blade of triumph », et ce malgré le bon niveau des musiciens, j’avais tendance à me lasser, rien de nouveau ne venait relancer la machine, et l’indigestion gagnait. Et puis à force, je me suis surpris à me délecter de ce cd, rien que pour ces hymnes qui me prenaient le cervelet en otage. Vague à l’âme de ma part ?, goût prononcé pour ces suites de notes qui me font vibrer ?, Je ne sais, mais j’ai fini par me repasser « Blade of triumph » en boucle, avec un plaisir certain.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports