IRON MAIDEN - The Book Of Souls: Live Chapter

Chronique

Pochette de l'album The Book Of Souls: Live Chapter  par IRON MAIDEN
  1. If Eternity Should Fail (Sydney, Australie)
  2. Speed of Light (Le Cap, Afrique du Sud)
  3. Wrathchild (Dublin, Irlande)
  4. Children of the Damned (Montréal, Canada)
  5. Death or Glory (Vratislavie, Pologne)
  6. The Red and the Black (Tokyo, Japon)
  7. The Trooper (San Salvador, El Salvador)
  8. Powerslave (Trieste, Italie)
  9. The Great Unknown (Newcastle, Royaume-Uni)
  10. The Book of Souls (Donington, Royaume-Uni)
  11. Fear of the Dark (Fortaleza, Brésil)
  12. Iron Maiden (Buenos Aires, Argentine)
  13. Number of the Beast (Wacken, Allemagne)
  14. Blood Brothers (Donington, Royaume-Uni)
  15. Wasted Years (Rio de Janeiro, Brésil)

Site(s) du groupe :

Site web de IRON MAIDEN
Par olivier no limit

Publié le 19/11/2017

Télécharger légalement

Au début je me suis dit encore un live, une histoire de tiroir-caisse. De quoi je vous parle ? Et bien du dernier MAIDEN, à savoir « The Book Of Souls: Live Chapter » qui retrace en 15 titres la tournée du groupe légendaire. Pour se faire on a le droit à des dates différentes de la tournée qui a visitée 39 pays différents et a accueilli beaucoup de monde, à savoir plus de deux millions de spectateurs. Cela dit, Ils ont joué à Paris en juin 2016, à l’occasion de la première édition du Download Festival France, mais il n’y a pas de trace sur ce live. (Voir set list). Quand je parlai de tiroir-caisse, il n’y a pas que cela, car il n’empêche que les musiciens ont passé beaucoup d’heure pour choisir les titres en présence. De plus, il y aura une version filmée de ce live qui sera disponible en live Stream et en téléchargement HD. Ces gars, quoique l’on puisse en penser sont toujours passionnés et respectueux de leurs fans !

 

 

Quant à la musique, même si je trouve que sur des titres comme « Speed of Light », Bruce Dickinson force un peu le trait quant à sa voix, il reste majestueux que ce soit sur les nouvelles compositions ou les vieux morceaux tel que »Wrathchild » , « The Trooper ».il est puissant et enjôleur sur « Iron Maiden », amusant quand il parle français (Children of the Damned à Montréal). Et le reste de la bande ? Rien à redire comme par exemple ces échappées de solos qui t’envolent sur des morceaux tels que « The Red and the Black », composition qui se boit avec plaisir car même si ce titre dure longtemps on ne le voit pas passer. Le son est bon est met en valeur leur musique comme il se doit. Après on en attend pas mieux de MAIDEN qui joue dans la cour des perfectionnistes et du professionnalisme.

 

 

Un live pas indispensable ? Je ne sais pas c’est selon chacun, mais il est de qualité et perso c’est avec un vrai plaisir que je me le suis écouté, redécouvrant des « trucs « comme « death or glory », »red and the black » véritables pépites Maidenesque, aux contours épiques et prenants, qui en live prennent leur vraie dimension. Sans oublier le génial «Blood Brothers ». Et puis derrière la musique…il y a les spectateurs unis comme une seule voix de grande puissance qui rajoutent un vrai plus ! Cela fait plaisir, quand on est un vieux fan, de ressentir le frisson à l’écoute de « Fear of the dark » alors que le public chante l’intro à l’unisson de milliers de voix. Sacré STEVE HARRIS ton bateau n’est pas prêt de sombrer! “The number of the beat » !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports