ISKALD - The Sun I Carried Alone

Chronique

Pochette de l'album The Sun I Carried Alone par Iskald
  1. Intro/Alucinor
  2. Under the Black Moon
  3. Natt Utover Havet
  4. Forged by Wolves
  5. I Lys As Morket
  6. The Sun I Carried Alone
  7. Rigor Mortis
  8. These Dreams Divine
  9. Burning Bridges
Par Raven

Publié le 18/02/2011

Télécharger légalement

Iskald est un projet nous provenant du pays des fjords, et qui nous sort cette année son troisième album : The Sun I Carried Alone, via le label norvégien Indie Recordings. Ils évoluent en duo avec : Simon Larsen au chant, à la guitare, à la basse et au clavier, et Aage André Krekling à la batterie et aussi au chant. Iskald est un groupe qui produit du black metal mélodique, ayant pour thème principal dans ses textes la mythologie nordique. A noter que dans la discographie du combo norvégien, les albums Shades of Misery et Revelations of Reckoning Day (respectivement première et deuxième sortie du groupe) ont été très prometteurs.

L'artwork ?!

Une pochette noire et blanche. Une lune noire qui cache la lumière en attrait principal. Quelque chose de froid et lourd se dégagent à travers l'illustration. 

La musique ?!

Après une introduction qui nous fait pénétrer dans un univers froid et désespéré, la première chanson Under a Black Moon arrive, et nous met tout de suite dans l'ambiance de ce troisième album. Un black mélodique aux riffs thrashisants. Un chant relativement black et une batterie qui tape du début à la fin de du morceau. La second morceau Natt utover Havet propose dans sa structure des passages avec un tempo plus lent et plus aéré. On respire un peu après un début turbulent. Le reste des chansons de l'album sera dans un rythme/tempo rapide qui va de l'avant, avec des passages plus lents et plus posés pour repartir aussi sec. Comme je disais par rapport à la pochette, on distingue vraiment quelque chose de froid avec cette lumière glaciale, et de lourd avec cette lune noire assombrissant les éléments dans les compositions.

L'écoute de The Sun I Carried Alone de Isklakd est comme une terrible tempête de neige à traverser, avec tout le poids d'une énorme chose à transporter sur les épaules.

Outre la première chanson, je vous conseille d'écouter aussi : I Lys Av Morket, The Sun I Carried Alone, et le dernier morceau Burning Bridges. Une bonne partie des chansons dépasse les 5 minutes.

Un petit point sur la production que je trouve de bonne facture : une bonne répartition des instruments, par rapport à un chant bien mis en avant. 

Ce troisième effort de Iskald confirme les promesses faites par rapport aux 2 premiers albums. Je valide le black/thrash mélodique des Norvégiens évoluant dans un univers mélancolique, avec des morceaux accrocheurs et percutants.

Prenez-vous au jeu à l'écoute de cet album pendant une matinée bien grise et en ayant rien à faire !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports