IWRESTLEDABEARONCE - Hail Mary

Chronique

Pochette de l'album Hail Mary par Iwrestledabearonce
  1. Gift Of Death
  2. Remain Calm
  3. Green Eyes
  4. Erase It All
  5. Curse The Spot
  6. Doomed To Fail Pt1
  7. Doomed To Fail Pt2
  8. Killed to Death
  9. Trips
  10. Man Of Virtue
  11. Carbon Copy
  12. Wade In The Water
  13. We All Float Down Here
  14. Your God Is Too Small

Site(s) du groupe :

Site web de Iwrestledabearonce
Par Baptiste

Publié le 13/06/2015

Télécharger légalement

Iwrestledabearonce, les doux-dingues américains au patronyme absurde, revient avec un quatrième album.

Après un Late For Nothing pas franchement emballant, le groupe était attendu au tournant. D’autant plus que la qualité toute relative de ce précédent album était en grande partie causée par la prestation plus que moyenne de Courtney Laplante, nouvelle chanteuse du groupe. Trop limitée, trop approximative, sa prestation en demi-teinte venait souligner la baisse de qualité dans les compositions. 
La retrouver à officier de nouveau au lead sur cet album était donc plutôt inquiétant.

Bonne nouvelle, la miss a fait de gros progrès. Son growl est plus puissant, plus en place, plus agressif tandis que son chant clair est enfin à la hauteur sans être franchement transcendant. Malgré tout, son honnête prestation ne vient pas sauver un album somme toute assez moyen.
Pourquoi un tel constat ? La monotonie ma bonne dame.

Le groupe a décidé d’évoluer et de muscler son jeu. C’est tout à son honneur, surtout quand on est affilié au metalcore, genre assez peu réputé pour sa propension à se remettre en question.Mais cela pose un double problème :

1/ La formation américaine perd un peu de son ADN en rangeant au placard cette folie et cette variété qui faisait sa spécificité
2/ A trop vouloir bourriner le groupe se regarde jouer, devient ennuyeux et prévisibles… et laisse donc l’auditeur sur le carreau.

Bien sûr les musiciens sont techniquement irréprochables et enchainent les plans plus complexes les uns que les autres. A ce niveau, le groupe n’a rien perdu de son talent : ça joue bien et ça joue vite. Mais l’absence de variété et la place de plus en plus faible accordée à la mélodie rendent cette débauche de technique bien vaine. On ne peut pas s’empêcher de bailler tout au long de ces 14 morceaux, malgré quelques moments un peu plus enthousiasmants que le reste. Le dyptique « Doomed to Fail » en fait partie, de même que « Trips » et son jolie passage en voix clair.« Carbon Copy », plus simple, est également un excellent morceau qui montre que le groupe gagne à ne pas céder à la surenchère de technique et de violence.

Pour le reste, rien n’est foncièrement mauvais, mais rien n’est vraiment bon non plus. Plus grave, rien ne laisse réellement de trace dans la mémoire, signe d’un album qui n’a clairement pas rempli son objectif.

Difficile d’attribuer une note à cet album. C’est bien fait, bien exécuté et on ne peut réellement pas reprocher grand-chose au groupe. Hail Mary est le prototype du disque sans vice ni vertue qui ne laissera que peu de traces après son passage. Dommage de la part d’un groupe qui avait montré un potentiel intéressant dès ses débuts.Au 4ème album, la thèse de l’erreur de jeunesse ne tient plus. Il est temps que les américains se réveillent s’ils ne veulent pas sombrer dans l’oubli. 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports