JAPANISCHE KAMPFHÖRSPIELE - Bilder Fressen Strom

Chronique

Pochette de l'album Bilder Fressen Strom par Japanische Kampfhörspiele
  1. die schlachtung
  2. die kampagne
  3. supermacht
  4. milchkrieg
  5. minderleister
  6. deutschland sucht den superstar
  7. sorgsam durcheinandergebracht
  8. tod im tank
  9. jochbeinbruch
  10. everything is fine
  11. wie geht nochmal ficken
  12. goldene mitte
  13. rentnerparadies
  14. lebendgewicht
  15. fresssucht
  16. dement
  17. effizienz
  18. deutsche
  19. mimikri
  20. der arsch
  21. angriff auf die zivilisation
  22. auto
  23. schmerzrakete
  24. die reinigung
  25. links
  26. nachahmer
  27. emotionen

Site(s) du groupe :

Site web de Japanische Kampfhörspiele
Style : voir chronique
Par Darkgrinder

Publié le 20/12/2009

 

(Death metal)

Voici un des groupes les plus productifs du moment. Cependant malgré sa généreuse créativité, le groupe semble s’être légèrement assagit avec ce dernier opus. Japanische a calmé ses manières pour un jeu plus posé et massif. Moins grind et nettement plus death metal, avec « Bilder Fressen Strom » Japanische Kampfhörspiele devient carré.
La première jouissance viendra de l’excellent son de batterie. Clair et à l’impact volumineux il pourrrait réveiller Derick lui-même (oui je sais , il est mort. Mais même). Un caractère bien soutenu par l’attractif jeu de caisse du batteur. « Bilder Fressen Strom » joue sur la retenue et sa maîtrise de la brutalité. Un fait étonnant de la part de ce goupe au passé très grind. JK dévoile alors son nouveau visage. On peut illustrer cela aisément en comparant leur avant dernier album à celui ci. Soit 55 titres pour 38 minutes de musique pour le précédent alors que « Bilder Fressen Strom » il n’y a « que » 27 titres pour 42 minutes de son. Ok, ça fait beaucoup de morceaux quand même, mais il y a bien deux poids de mesure.
Les morceaux sont plus longs, plus structurés et plus fouillés donc. Mais malheureusement certaines longueurs ont tendance à plomber l’ambiance. Notamment, des passages superflus typés indus (vous voyez le genre de bruitages inutiles). Rassurez-vous ceux-là sont rares. Mais il faudra également compter sur des passes un peu simples qui auraient du être plus travaillées.
Outre ces arrangements et des passages un peu trop faciles, JK présente un death de bonne facture. En fait, Japanische se rapproche parfois de Suffocation par cet album. Exceptons tout de même le duo de chant très caractéristique de JK qui n’a vraiment rien à voir. Retenue et maîtrise ont ici prit les rennes. Mais à cela vous pourrez également compter sur quelques riffs qui emploient des accords et des sonorités plutôt rares, ce qui offre parfois des sensations différentes des autres death metal. Ajoutons pour finir qu’en d’autres moments, JK tire carrément sur des accents hard-core pour diversifier son jeu.
Au final l’album est trop hétérogène, c’est dommage, car en triant il y a du très bon à se mettre sous la dent.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports