JUDAS PRIEST - Battle cry (CD / DVD )

Chronique

Pochette de l'album Battle cry  (CD / DVD ) par JUDAS PRIEST
  1. Tracklist Cd: (Intro) Battle Cry
  2. Dragonaut
  3. Metal Gods
  4. Devil’s Child
  5. Victim Of Changes
  6. Halls Of Valhalla
  7. Redeemer Of Souls
  8. Beyond The Realms Of Death
  9. Jawbreaker
  10. Breaking The Law
  11. Hell Bent For Leather
  12. The Hellion
  13. Electric Eye
  14. You’ve Got Another Thing Coming
  15. Painkiller
  16. Tracklist DVD/Blu-ray :(Intro) Battle Cry
  17. Dragonaut
  18. Metal Gods
  19. Devil’s Child
  20. Victim Of Changes
  21. Halls Of Valhalla
  22. Turbo Lover
  23. Redeemer Of Souls
  24. Beyond The Realms of Death
  25. Jawbreaker
  26. Breaking the Law
  27. Hell Bent For Leather
  28. The Hellion
  29. Electric Eye
  30. You’ve Got Another Thing Coming
  31. Painkiller
  32. Living After Midnight
  33. Chansons bonus :Screaming For Vengeance
  34. The Rage
  35. Desert Plains

Site(s) du groupe :

Site web de JUDAS PRIEST
Par olivier no limit

Publié le 18/04/2016

 

Allez je dois bien l’avouer quand REPLICA m’a envoyé le dvd et le cd nommés « Battle cry » , un témoignage live, enregistré en 2015 au WACKEN ,avec en sus trois titres bonus capté en Pologne au « ergo arena » à GDANSK, je n’ai pas vraiment sauté de joie.

Pourtant, là il s’agit de JUDAS PRIEST, un de ces groupes qui ont écrit l’histoire du heavy metal, bien avant MAIDEN.

J’ai écouté un millier de fois des albums comme « British Steel » ou « Painkiller », véritables monuments du genre, avec ses joutes de solos incisives, cette voix unique, ces riffs d’anthologie. Mais, j’ai détesté « nostradamus » et « Redeemer of Souls », des albums où je ne retrouvais plus la magie d’antan.

Et puis, comment vous dire, la profondeur , la multitude des plans de caméras, qui survolent le schow, le son qui est au top, la présence scénique des musiciens font que des titres comme « redeemer of souls » , «dragonaut » , « halls of valhalla » tirés de « redeemer of souls », trouve ici une vraie raison d’exister , quand ils sont joué en live !

Et puis bien sûr des hits comme « victim of changes », « painkiller », « living after midnight » donnent le frisson.

Rob Halford est royal et le « petit nouveau » Richie Faulkner, même s’il ne remplace pas Kenneth "K.K." Downing, s’en sort plutôt bien.

Et puis il y a l’ambiance : la foule en multitude venue acclamer en masse ses héros et qui manifeste avec vigueur sa joie d’être là.

Alors, j’ai fait fi de mes préjugés en me disant qu’en live ils étaient toujours aussi…vivants. Témoignage d’un groupe qui comme beaucoup « d’anciens » montrent aux jeunes générations qu’ils sont toujours les Maitres en leur domaine !

Mettez-vous dans votre salon, face à votre écran, baffles à fond : on s’y croirait !

Du moins je trouve.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports