JUDAS PRIEST - Redeemer of Souls

Chronique

Pochette de l'album Redeemer of Souls par JUDAS PRIEST
  1. Dragonaut
  2. Redeemer of Souls
  3. Halls of Valhalla
  4. Sword of Damocles
  5. March of the Damned
  6. Down in Flames
  7. Hell & Back
  8. Cold Blooded
  9. Metalizer
  10. Crossfire
  11. Secrets of the Dead
  12. Battle Cry
  13. Beginning of the End

Site(s) du groupe :

Site web de JUDAS PRIEST
Par olivier no limit

Publié le 08/08/2014

Télécharger légalement

Après le plantage de « nostradamus », du moins pour ceux qui comme moi n’aimèrent pas cette galette, le départ de Kenneth "K.K." Downing, l’arrivée de Richie Faulkner, que nous réserve encore ce monstre créateur. De qui je parle ? De JUDAS PRIEST.

Alors rentrons tout de suite dans le vif du sujet, tout le monde connaît ce groupe et je n’ai pas envie de palabrer longtemps, car j’ai les nerfs.

Qu’est ce qui m’énerve ?

Cet album m’a déçu.

Pourtant il y a de bonnes choses là-dedans. Au niveau de la diversité on ne peut pas se plaindre. « Dragonaut » et « Battle Cry » sont du pur JUDAS lorgnant vers l’album « Painkiller », « Halls of Valhalla » charrie en lui un je ne sais quoi de RUNNING WILD, « Sword of Damocles » est épique, « Crossfire » est plutôt bluesy et aurait pu être écrit par DEPP PURPLE, quant à « Beginning of the End » c’est une balade magnifique que n’aurait pas renié OZZY. D’ailleurs en parlant de ce dernier « March of the Damned » sonne comme un de ses titres.

De plus des refrains tels que « Redeemer of Souls », « Sword of Damocles » sont bons.

Mais cela ne sonne pas vraiment JUDAS. De plus cette galette manque singulièrement de pêche, de rage, de puissance. Les solos sont bons mais télescopés. Quant au chant célèbre de ROB il est en berne. Bien sûr il sait chanter mais reste dans les mediums et ne pousse plus son gosier comme jadis. Par exemple, « March of the Damned » qui raisonne comme OZZY en est un criant exemple.

Alors, ce n’est pas avec cette galette qu’ils vont revenir au zénith.

Dommage, vraiment dommage, car les idées et l’expérience sont là, mais où est passé leur côté « dangereux » ?

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports