KAOTEON - Veni Vidi Vomui

Chronique

Pochette de l'album Veni Vidi Vomui par Kaoteon
  1. Veni Vidi Vomui
  2. Jihannam Wa Bisal Masseer
  3. Wartimes
  4. Hateforged Retaliation
  5. Provenance of Hatred
  6. Anthem of the Dead
  7. One by One (Dogs Heed the Call)
  8. Decrepitude
  9. Wrenched
  10. Love Died (In Your Cunt
  11. To Purge One's Self

Site(s) du groupe :

MySpace de Kaoteon
Par Requin Volant

Publié le 09/09/2011

 

Que dire de Kaoteon ? Pour commencer on peut dire que c’est un groupe qui surprend. Si on s’attend assez facilement à trouver trois potes qui créent un mélange de black et de death à Paris, c’est nettement moins le cas à Beyrouth, ville d’origine de ce triplé.

En effet ce groupe au son puissant débarque tout droit du Liban pour nous offrir une musique qui n’a rien à envier aux groupes de chez nous.

Si l’on ajoute à cela qu’ils sont produits par le label français Osmose Productions qui a œuvré aux côtés de groupes comme Immortal dès leurs débuts, on ne peut alors résister à l’envie d’écouter cet ovni venu d’Orient.

 

Kaoteon délivre ici un album puissant, homogène sans toutefois être lassant, où les titres s’enchaînent sans vous laisser le temps de souffler.

Dès le début la chanson éponyme de l’album qui lui sert également d’introduction vous plante le décor : une musique sombre, puissante, la saturation omniprésente, une voix machiavélique mais très soft sur cette piste.

Après une transition inexistante « Jihannam wa bisal maseer » nous révèle la réelle capacité vocale de Walid, vocaliste du groupe. Voix haineuse, paroles qui le sont tout autant, rythme effréné, telle est la recette qu’il nous propose. Recette particulièrement efficace sur des pistes comme « Provenance of hatred » (également sortie sous forme de démo en 2004) qui reste pour moi une des raisons principales d’écouter cet album avec la sublime « One by one ».

Ceci dit les autres titres de cet album sont loins d’être en reste, je pense notamment à « Decrepitude » et son intro lancinante ou encore « To purge one’s self » qui conclut magnifiquement ce CD.

 

Vous l’aurez compris tout est fait ici pour vous captiver du début à la fin, Kaoteon vous possède de la première à la dernière seconde de cet album sans vous laisser le moindre répit.

Son mélange subtil mais brutal entre black metal et death metal ne pourra vous laisser indifférent.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports