KAPEIN - Aeon Of Rust

Chronique

Pochette de l'album Aeon Of Rust par Kapein
  1. Imbibling The Grail Of Apotheosis
  2. Pillars Of Heresy
  3. His Manifold Tongue
  4. I Breathe Fire
  5. Host Of Plagues
  6. Beholding The Foul
  7. Aeon Of Rust

Site(s) du groupe :

Site web de Kapein
Par Dzo

Publié le 30/12/2012

Télécharger légalement

Alors qu’un beau matin je me rends chez mon disquaire d’occasion afin d’y dénicher la bonne affaire, voilà que je tombe par hasard sur un album à la pochette sombre et blasphématoire, chose qui m’interpelle. Le nom du groupe, Kapein, ne me dit absolument rien, mais je vois que cette galette est parue chez Agonia Records, gage de qualité quand on sait qu’un certain Aosoth, Krypt ou Enthroned font partie des rangs de ce label polonais de renommée dans le milieu underground.

Pour vous faire une idée et situer le groupe, imaginez une fusion entre les premiers Darkthrone, Armagedda avec l’aura malsaine que dégagent les opus de Craft.

Malgré ces nombreuses influences scandinaves, Kapein ne vient pas des terres froides nordiques mais d’Allemagne, où ils vomissent leur haine depuis 2004. ‘Aeon Of Rust’ est leur deuxième méfait, paru en 2007.

Chaque morceau officie dans une dynamique plutôt efficace, avec des compositions plus axées mid-tempo (‘I Breathe Fire’) et d’autres clairement plus agressives et haineuses, sans chercher à faire de blabla ni révolutionner le genre comme le titre d’ouverture ‘Imbibling The Grail Of Apotheosis’ qui se veut radical et jouissif (notez la petite relance vers les 3’20 à la sauce Armagedda qui est énorme).

Des titres simples et efficaces, sans fioritures, une voix raw à souhait et des riffs groovy qui vous balancent une pluie de bile acidulée en pleine face, dans la plus pure tradition du Black de la vague du milieu des années 90. On dénote une production pas trop crado, juste à point pour apprécier chaque note à sa juste valeur.

Le constat que l’on fait en écoutant cette galette est que Kapein est très axé sur Darkthrone, ère ‘A Blaze In a Nothern Sky’, avec ses passages tendant aussi plus vers Armagedda (‘Host Of Plagues’). Le problème est que des groupes comme ça, il y en a énormément sur le marché. Mais le combo allemand a cette petite touche personnelle comme l’ont leurs congénères de Graven qui permet de se dire que le groupe propose quelque chose d’intéressant et accrocheur qui mérite de porter attention à ‘Aeon Of Rust’.

Kapein est donc une agréable découverte, une bonne surprise même si le style qu’ils proposent n’en est pas une. Certes les allemands ne réinventent pas la poudre déjà rudement utilisée, mais ceux qui aiment les groupes cultivant un BM à la racine de ce qu’il était il y a une quinzaine d’années se verront ravis de l’acquisition de cette galette, qui est tout de même un peu courte, au passage.

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports