KROKUS - Long Stick Goes Boom - Live from da House of Trust

Chronique

Pochette de l'album Long Stick Goes Boom - Live from da House of Trust par Krokus
  1. Long Stick Goes Boom 07:23
  2. Hallelujah Rock 'n' Roll 03:47
  3. Go Baby Go 03:31
  4. American Woman 03:59
  5. Tokyo Nights 05:17
  6. Fire 07:46
  7. Medley (Rock City / Better Than Sex / Dög Song) 04:51
  8. Screaming in the Night 06:20
  9. Hellraiser 04:46
  10. Bedside Radio 03:37
  11. Easy Rocker 04:40
  12. Heatstrokes 04:49
  13. Live for the Action 04:20
  14. Hoodoo Woman 05:11

Site(s) du groupe :

MySpace de Krokus
Par olivier no limit

Publié le 08/04/2014

 

J’ai fermé les yeux, j’ai écouté « Go Baby Go » et je me suis dit « bon dieu" BON SCOTT est revenu, il est toujours vivant ». Bin non c’est juste la voix géniale de Marc Storace.

Vous voulez une leçon de live ? Vous aimez les groupes fortement influencés par ACDC ? De ceux qui savent vraiment parler la poudre ? Alors voilà, ils se nomment KROKUS, existent depuis 40 ans, sont un des fers de lance du hard rock Suisse. Et voici un de leur set enregistré le 30 aout 2013.

Ils ont joué 2000 concerts sur les cinq continents au cours de ces quatre dernières décennies .En vue d’un live, au cours de leur tournée l’année passée, ils ont enregistré 20 set et n’ont retenu, en fait, que celui dont il est question ici, joué à guichet fermé , chez eux, au « House Of Rust » .

Et cela donne quoi ?

Le public que l’on entend et qui fait chaud au cœur.

Et puis:
Dés « Long Stick Goes Boom » on se dit qu’on y est ! Jusqu’au cou dans un bain bouillonnant de décibels, d’énergie high voltage.

Et défilent une pépinière de titres qui ont marqués leur carrière : American Woman, Tokyo Nights, Rock City. Des compos marquantes toutes gorgées de jus TNT, sans oublier « hallelujah rock n’ roll » et « go baby go » qui sont issus du dernier cd « Dirty Dynamite », un album plein de bon vieux morceaux de hard rock comme aux temps anciens, lorsqu’un certain BON SCOTT allait faire d’ACDC ce qu’il est devenu maintenant.

Mais on y trouve également le superbe « fire » qui aurait pu être écrit par SCORPIONS époque Uli roth, ou le plutôt heavy « heatstrokes » tiré de l’album « metal rendez-vous » paru en 1980, ou encore « Screaming in the Night », des compositions qui démontrent qu’ils sont capable d’aller visiter d’autres cieux que ceux du rock à l’australienne.

Alors les vieux fans aimeront, car tout y est : le son, la passion live.

Quant à ceux qui ne jugent que par AIRBOURNE allez donc écouter ces « papys « qui auront tôt fait de vous retourner en tous sens, en vous donnant une vraie leçon de rock n’ roll.

LET THERE BE ROCK !!! Aurait hurlé BON et il aurait eu raison.

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports