LAZARUS A.D - the onslaught

Chronique

Pochette de l'album the onslaught par Lazarus A.D
  1. Last Breath
  2. Thou Shall Not Fear
  3. Damnation for the Weak
  4. Every Word Unheard
  5. The Onslaught Part 1 - Revolution
  6. The Onslaught Part 2 - Rebirth
  7. Lust
  8. Forged in Blood
  9. Absolute Power
  10. Who I Really Am

Site(s) du groupe :

MySpace de Lazarus A.D
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 17/04/2009

 

NOTE: 3.5 / 5

(Thrash) Si vous aimez le thrash pur souche, si vous êtes au courant qu’une nouvelle vague « revival » sévit depuis une paire d’années, jouant d’un thrash à l’image de celui des grands anciens, comme au temps jadis, cette chronique vous intéressera.

Ils nous viennent du Wisconsin et ils en veulent. En 2007, Ils ont fait un prêt pour enregistrer « the onslaught », leur premier album mixé par James Murphy (ex testament, ex death). Puis ils sont apparus sur la compilation « thrashing like a maniac » (voir chronique), qui sous la houlette de earache records, regroupait une bonne partie de la fine fleur du thrash revival.

Enfin, ils ont tourné comme des malades, se faisant une réputation qui ne fait que s’accroitre, lentement mais surement. Et voilà que leurs efforts sont récompensés avec la distribution de ce « the onslaught » aprés une signature chez Metal blade. A noter que le cd est remixé une nouvelle fois par James Murphy.

Le résultat est plus que probant : un chant agressif au parlé très hardcore, des solos de guitares plus qu’honnêtes, un batteur qui cartonne littéralement, usant avec plaisir de la double pédale comme d’une mitraillette, et puis les riffs : pur bay area. Tout un florilège, un feu d’artifice de plans de guitare qui rappellent parfois des groupes comme Anthrax, Exodus, testament ; On y est, à fond la caisse, dans un jus cent pour cent thrash sans compromis. Si vous êtes un amateur, vous aimerez.

Une des caractéristiques de ce combo, Lazarus A.D possède un son, non pas roots mais actuel, ce qui les démarquent de certains de leurs confrères qui se veulent puristes pratiquant un mixage à l’ancienne. Et puis autre trait de caractère : ils ajoutent un bon zeste de mélodique dans leur metal.

Au bout du compte, on peut noter un coté un peu monocorde à l’écoute des morceaux, mais ces types possèdent un truc en plus, cela se sent : la détermination qui fait parfois les grands groupes. Leur thrash est bon, c’est du béton. En plus cela n’est que leur premier album, ils ont évolué depuis, et je pense qu’il va falloir compter avec eux, du moins je l’espère. En tout les cas, savourez cette galette, elle est bien énergétique.

Thrash un jour, thrash toujours

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports