LEGIONS OF WAR - forced to the ground

Chronique

Pochette de l'album forced to the ground par LEGIONS OF WAR
  1. into through the barricades
  2. forced to the ground
  3. pile of corpses
  4. remians of war
  5. at the easter shores
  6. grandiose visions
  7. death brigade
  8. in the warfield storm
  9. night of revenge

Site(s) du groupe :

Site web de LEGIONS OF WAR
Par olivier no limit

Publié le 18/12/2013

 

 Un beau cadeau de fin d’année que m’offre le label français INFERNÖ RECORDS, en me proposant de chroniquer « forced to the ground »le dernier album du groupe LEGIONS OF WAR.

Je connaissais cette formation Suédoise, ayant déjà chroniqué en 2009 un de leur EP .

Le moins que l’on puisse dire, est qu’ils aiment le mélange des genres.

On va dire que leur musique est tournée vers l’épique, le guerrier, du coup on a le droit à plein de mélodies qui vont en ce sens. Donc musicalité.

Ensuite. Il y a du black dans leur metal, ne serait-ce que par le biais de la voix au growl acide typique de ce style ainsi que de certaines parties de guitares. Sans oublier des tempos vraiment très speed.

Mais ce n’est pas tout.

« Grandiose visions » et « remians of war » ont une coloration heavy, alors que « in the warfield storm » et » « at the easter shores » flirtent carrément avec du death melo. Quant à « forced to the ground » , le thrash s’y sent bien, mais c’est le power metal qui prend d’assaut «pile of corpses .

Vous mordez l’esprit ? Ils ne se cantonnent pas dans un genre vraiment défini, et mixent, l’air de rien, pas mal d’influences au sein de leur metal gangréné par le black qui ajoute une connotation fielleuse à leur musique.

En plus ils savent composer des mélodies vraiment accrocheuses. «In the warfield storm » m’a vraiment pris aux tripes, mais sur des morceaux comme « remians of war »et « at the easter shores », ils sont plus concis mais tout aussi efficaces.

Seule petite ombre à ce tableau, quand le frappeur de fût est en mode speed, il a tendance à répéter ses pulsations, ce qui donne une impression de linéarité. Dommage, car pour le reste, c’est vraiment une bonne surprise que ce « forced to the ground » qui ravira aussi bien les amoureux d’épique, de heavy, de thrash, de old shool et pourquoi pas .... les puristes du black.

Un premier vrai album (sans compter  leur EP) pour ce combo né en 2002, ils ont mis le temps ! Tant mieux !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports