LES ALABRES - La Peste

Chronique

Pochette de l'album La Peste par Les alabres
  1. La Peste à Aix en Provence
  2. Les Alabres
  3. Le Roy Louis
  4. Tout m'est Deuil
  5. Philippe le Bel
  6. La Révolte du People
  7. Epitaphe d'un Ivrogne
  8. Un Prince et sa Cour
  9. L'Ecolier Assassin
  10. Couché Tard

Site(s) du groupe :

MySpace de Les alabres
Style : voir chronique
Par Gegers

Publié le 14/03/2009

 

(Folk Metal)

Alors que l’Espagne a Mago de Oz ou Saurom, l’Allemagne Saltatio Mortis ou In Extremo, la France est encore à la recherche de sa figure emblématique du folk metal. En grand amateur du style, c’est avec un certain intérêt que j’ai favorablement répondu à la demande de chronique des Alabres, groupe originaire de Provence, se déclarant fer de lance d’un folk metal inspiré par Korpiklaani, Finntroll, Malicorne ou encore Tri Yann!

Fondé en 2006, le groupe nous propose aujourd’hui sa première démo dix titres. A la croisée de différents styles, les morceaux de La Peste naviguent entre rock, heavy et thrash, le tout saupoudré de parties de flûte et d’accordéon, apportant une légèreté mais aussi des ambiances moins sombres à l’ensemble. Et le groupe parvient à convaincre à de nombreuses reprises : grâce à la reprise du Pelot d’Hennebont de Tri Yann tout d’abord, qui revêt ici un habillage metal qui lui sied à merveille. Avec La Révolte du peuple ensuite, dont l’intro acoustique rehaussée par un accordéon dansant ne peut que convaincre tout amateur du style, et donne une furieuse envie d’entrer dans la danse. Avec L’Ecolier Assassin enfin, mid-tempo rageur, qui rappelle fortement les ambiances distillées par Die Apokalyptischen Reiter, période Allegro Barbaro.

Malheureusement, La Peste souffre d’un handicap majeur : son chanteur! Ce dernier, oeuvrant la plupart du temps dans un chant black metal, ruine à lui seul cette démo pourtant prometteuse. Mal maîtrisées, à peine mieux mixées, les lignes vocales du Dénaturé (puisqu’il se surnomme ainsi) ne sont tout simplement pas présentables et rebuteraient le plus aguerri des amateurs du style. Alors que les brefs passages en chant clair sont eux, au contraire, largement satisfaisants, et font regretter que les Alabres ne se soient pas contentés de ce type de chant.

Qu’il est triste de voir un jeune groupe se saborder ainsi. Alors que musicalement et conceptuellement (le groupe distillant des ambiances médiévales d’une Provence pestiférée et miséreuse) La Peste est une véritable réussite, le chant imbitable ruine les espoirs que votre serviteur fondait en ce groupe. La figure emblématique du folk metal à la Française n’est pas encore née…

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports