LIMBONIC ART - Legacy of Evil

Chronique

Pochette de l'album Legacy of Evil par Limbonic Art
  1. A Cosmic Funeral of Memories
  2. A Void of Lifeless Dreams
  3. Grace by Torments
  4. Infernal Phantom Kingdom
  5. Legacy of Evil
  6. Lycanthropic Tales
  7. Nebulous Dawn
  8. Seven Doors of Death
  9. Twilight Omen
  10. Unleashed from Hell

Site(s) du groupe :

MySpace de Limbonic Art
Style : voir chronique
Par Seb

Publié le 08/11/2007

 

Black Métal symphonique

Après un hiatus de 5 ans (qui s'explique par le split du groupe au début de l'année 2003, pour se reformer le 6 juin 2006), Daemon et Morpheus sont de retour pour nous proposer le troisième album de Limbonic Art. La raison invoquée pour le split était simplement le manque d'inspiration. Il semblerait que leur travail dans divers projets (un groupe de thrash pour Daemon, Morpheus fut invité par Samoth sur Zyklon) leur ait redonné de nouvelles idées et que la machine soit relancée.

Car si une chose est évidente à l'écoute de Legacy of Evil, c'est que le groupe a décider de faire évoluer Limbonic Art. Les éléments symphoniques sont plus en retraits, les tempos s'accélèrent – la batterie enchaîne blast-beats sur blast-beats – et la guitare est plus présente que sur les précédents opus. Le travail de riffing est plus conséquent, les parties de guitares sont entraînantes et lourdes, finis la dominance de nappes atmosphériques. Elles sont toujours présentes, mais en quantité plus modérée, ainsi que quelques choeurs (notamment sur la superbe introduction de « Lycanthropic Tales »). Le groupe digère les influences acquises durant son hiatus et nous retrouverons pèle-mêle des parties de death ou d'ambient. En revanche, la batterie électronique tant décriée est toujours présente, ce qui n'est pas foncièrement négatif si son utilisation ne dérange pas l'auditeur.

Cette intégration de diverses ambiances et la touche symphonique typique du groupe donnent un lot de chansons variées, que ce soit le black-métal froid et dur de « A Cosmic Funeral of Memories », les très trashys « A Void of Lifeless Dreams » et « Unleashed from Hell » ou encore l'atmosphérique et planant « Grace by Torments ». Le résultat final est un disque auquel il est dur de trouver des reproches, pour un groupe qui évolue sans renier son passé. Dommage que cela ait nécessité 4 ans.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports