LOFOFORA - L'Epreuve Du Contraire

Chronique

Pochette de l'album  L'Epreuve Du Contraire par LOFOFORA
  1. L’Innocence
  2. Pornolitique
  3. Contre les Murs
  4. Trompe la Mort
  5. Le Malheur des Autres
  6. Romance
  7. La Dérive
  8. Pyromane
  9. Karmasutra
  10. La Tsarine
  11. Double A
  12. Chanson d’Amour
  13. Transmission
  14. Notre Terre

Site(s) du groupe :

Site web de LOFOFORA
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 05/09/2014

Télécharger légalement

Dans la scène française qui fait du bruit, on a parfois nos « chouchous », ceux que l’on suit depuis un bail. GOJIRA, BLACK BOMB A, MASS HYSTERIA. Mon préféré depuis longtemps c’est LOFOFORA. Pour leur 25 me anniversaire ils nous envoient « l’épreuve du contraire ». Alors au lieu d’une chro ordinaire, je vais écrire une lettre à LOFO comme si c’était un être vivant.

Salut LOFO

À chaque fois que tu te pointes chez moi (Alsace) et que tu passes par LE GRILLEN, LA LAITERIE ou LE MOLODOI, j’essaye d’être présent. Du coup cela fait au moins dix fois que j’assiste à une de tes prestations
Pourquoi ?

 Avant toutes choses, il y a le sieur REUNO. Je ne sais pas comment il est dans la vraie vie, mais quand il monte sur scène, son charisme devient énorme. C’est un fait !
 Ensuite il y a ces mots. Ce mec sait écrire et je le compare souvent, même s’il ne vient pas du même milieu, à BERNIE de TRUST.

 

Sa syntaxe met en scéne en lettre de sang, les peurs, les révoltes, la parano que certains de nous ressentent face à notre société et ces injustices criantes de désespoir. Comme un ado qui n’aurait jamais grandi.

Pour ce nouvel album, je trouve sa phrase toujours aussi cinglante mais parfois elle revêt quelque chose de presque paternaliste (Transmission) ou du moins comme charriant une certaine expérience de la vie. En un mot comme en deux il sait écrire et jouer avec les mots .Qu’ils soient crus ou en cru, il est intarissable.

 

Juste un type qui aime les mots et qui sait s’en servir.

 

Ensuite tes musiciens, avec PHIL imperturbable à la basse ronde ou qui claque, présent depuis le début, Vincent Hernault le petit nouveau à la frappe groove, nerveuse et technique et puis Daniel Descieux qui s’éclate et montre sur ton dernier album la palette large de sa science du riff et de la rythmique. Il s’est surpassé.

 

Cette fois ci tu nous donnes une bonne claque. Sans prétendre que c’est un bilan de ta carrière, les genres que tu abordes sont assez larges : punk, hardcore, metal, rock, parfois même mélodique ou surprenant : tu ratisses large. Il y en a pour tous les gouts pour peu que l’on aime boire à ton style.

 

Ensuite le son est bien plus impact que celui de « mémoire de singe » ou « de monstre ordinaire ». En fait on y retrouve un certain relief sonique.

 

Et puis beaucoup de titres forts !

 

Alors quoi te dire de plus ? Cela faisait un moment que tu n’avais pas sorti un tel album. Comme ton pote TAGADA JONES et son « dissident » tu nous offres un vrai moment de scène française comme on l’aime et même si ton enfant préféré reste pour moi le monstrueux « PEUH ! » j’aime beaucoup ton nouveau bébé..... virulent !

 

Merci LOFO.

FAITES DU BRUIT!!!

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports