LOKI - The Fall of a Hero

Chronique

Pochette de l'album The Fall of a Hero par Loki
  1. Once upon a time
  2. Lad with a Destiny
  3. When a Nation calls for help
  4. Rise against the Tyrant
  5. Birth of a Hero
  6. Path of Honour
  7. A new King is born
  8. The Flip side of the Coin
  9. The Fall of A Hero

Site(s) du groupe :

MySpace de Loki
Par Moochou

Publié le 18/05/2013

 

 

Déjà, qui est Loki ?

Adrien Couturier alias Loki, c’est un jeune homme, tout seul, qui compose tout lui-même et qui va au bout de ses rêves. Il avait déjà fait un EP du nom de « The Road to Wisdom » qui nous avait mis l’eau à la bouche et là il revient *grosse musique épique*. Oui il revient avec…. The Fall Of A Hero.

Loki

Once upon a time… Un nom parfaitement bien choisi pour l’ouverture de l’album. Et un morceau magique qui nous conduit dans un univers. Ça aurait pu être l’introduction d’une série fantastique médiévale, ou bien encore d’un jeu vidéo avec des barbares, des vikings, de la baston et tout ce qui va bien. A l’écoute du morceau, on tombe directement dans l’univers de Loki, il nous amène dans son univers où toutes les fondations sont solides et le monde bien construit.

Puis là on enchaîne avec Lad With A Destiny et là, Loki nous annonce la couleur. Ça c’est du metal, ça c’est épique, c’est mélodique et harmonieux à souhait, on trouve de l’inspiration et l’imaginaire prend le dessus quant à la suite de l’histoire.

Les morceaux s'enchaînent, toujours sans cassure, tel un livre. On tourne les pages doucement en se prenant à l’histoire, en incarnant un personnage. On vit la musique. On entend subtilement les influences folks d’Adrien, mais aussi un bon son bien heavy. La guitare nous entraîne. C’est elle qui mène et elle emmène. La batterie s’impose et la basse se fait sa place à merveille. Puis parfois on découvre d’autre instrument comme dans Birth Of A Hero… qui apporte leurs touches et leurs charmes.

C'est beau quand même

Or, ce qui fait défaut à certains moments c’est le manque de chant. On s’attend parfois à une envolée lyrique mais elle n’est pas là. Alors on l’imagine et on ne fait que l’imaginer. Mais tenir 27 minutes sans chant sur cet album est entièrement faisable. Il en aurait besoin pour achever l’œuvre mais il n’est pas indispensable.

L’album se clôture sur The Fall Of A Hero, divine, qui marque la fin. Mais je vous l’avoue, j’espère que Loki ne chutera pas et j’en suis persuadée. Le one man show est une réussite, félicitation.

Ceci était l’histoire de Loki et de son épopée héroïque.  

 

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 4 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 4/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports