LORDI - Scare Force One

Chronique

Pochette de l'album Scare Force One par Lordi
  1. SCG7: Arm Your Doors And Cross Check
  2. Scare Force One
  3. How To Slice A Whore
  4. Hell Sent In The Clowns
  5. House Of Ghosts
  6. Monster Is My Name
  7. Cadaver Lover
  8. Amen's Lament To Ra II
  9. Nailed By The Hammer Of Frankenstein
  10. The United Rocking Dead
  11. She's A Demon
  12. Hella's Kitchen
  13. Sir, Mr Presideath, Sir !

Site(s) du groupe :

Site web de Lordi
Par Baptiste

Publié le 07/10/2014

Télécharger légalement

Lordi est un des rares groupes de metal que le quidam moyen un peu informé peut citer. Pas besoin d’être metalleux ou d’avoir un père fan d’AC/DC, leur victoire à l’Eurovision leur a procuré une visibilité dont peu de formations du genre ont pu bénéficier. 

Une grosse exposition ne signifie cependant pas une immense carrière par la suite, surtout lorsqu’il s’agit de l’Eurovision. Et si Lordi est resté très populaire chez eux en Finlande,  le soufflé médiatique est largement retombé. Tant qu’au-delà de la blague, on peut se demander si beaucoup de gens attendent encore quelque chose d’un groupe comme Lordi. 

Surprise pour qui n’a pas suivi le groupe ou vu le temps passer, Scare Force One est déjà leur 4ème album depuis la gloire. En revanche pas trop de surprises pour ces mêmes personnes : le groupe n’a pas franchement changé de son. On retrouve ici ce hard-rock dynamique et un brin kitch qui avait fait leur succès. Toujours cette ambiance de cirque infernal d’un film d’horreur à petit budget, et toujours la voix très caractéristique de M.Lordi.

Une petite parenthèse d’ailleurs sur le chant. Reconnaissable entre mille, la voix du frontman participe grandement à l’identité du groupe. Allons plus loin, M.Lordi EST le groupe. Un état de fait immuable à double tranchant. Son chant est omniprésent et très honnêtement, un brin agaçant et monocorde sur la durée. Rien d’alarmant, juste une raison pour laquelle une écoute répétée de l’album peut être difficile.

Parenthèse fermée, revenons à présent sur la musique. Si celle-ci est franchement restée dans la même veine, ce serait de la mauvaise foi d’affirmer que le groupe a fait du sur-place ces 8 dernières années. Les compos se font plus percutantes, responsabilité imputée à des riffs plus agressifs et un côté grand-guignolesque légèrement en sourdine.

L’allègement de la musique rend leur propos plus brut, et donc plus digeste sur la durée. Lordi s’extraie de son propre univers pour proposer un album de hard-rock qui atteint assez régulièrement des sommets.

Les bombes « Scare Force One » ou « Nailed By The Hammer Of Frankenstein » sont autant de titres brut de décoffrage qui font mouche immédiatement. Lordi a également un talent certain dans la composition de titres plus longs et fouillés comme « She’s A Demon », ou encore « The United Rocking Dead », sûrement le meilleur morceau de l’album.

C’est en fait quand le groupe en fait trop qu’il perd l’intérêt de l’auditeur. Le drame de l’album étant d’ailleurs que les trois plus mauvais morceaux soient placés à la suite. Ainsi, la triplette « Hell Sent In The Clown » / House Of Ghosts / Monster Is My Name est un moment assez pénible à passer où les riffs peu inspirés saupoudrés de tartines de claviers indigestes s’enchainent sans temps morts. L’album relève heureusement la tête après coup en alternant le bon et le très bon jusqu’à la fin.

Pas grand chose à reprocher à cet album en fin de compte. Lordi n’est pas qu’une farce ou le groupe d’un tube mais bel et bien une solide formation de hard-rock. Pas l’album de l’année, et l’on ne préjugera pas de sa durée de vie, mais Scare Force One n’en est pas moins un disque plaisant qui sera la bande son rêvée pour votre fête d’Halloween.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports