LOS DISIDENTES DEL SUCIO MOTEL - Soundtrack from the motion picture

Chronique

Pochette de l'album Soundtrack from the motion picture par Los Disidentes Del Sucio Motel
  1. Sir Dany Jack
  2. All Alone
  3. Not Folk
  4. Chapter II: Revenge Is a Dish Best Served Cold
  5. Brotherhood
  6. A Beauty Among the Crowd
  7. Backdoor Woman
  8. No Pity for the Cheaters
  9. Oogie Boogie Drive-In Burger
  10. From 66 to 51
  11. Under the Sun of Mexico
  12. Somewhere Else to Drive
  13. We Rock the World

Site(s) du groupe :

MySpace de Los Disidentes Del Sucio Motel
Par .:Niklas:.

Publié le 07/12/2010

Télécharger légalement

.:Stoner Rock:.

Los Disidentes Del Sucio Motel s’est formé en 2005 et ce n’est que 5 années plus tard et une démo sortie en 2006 que le groupe nous offre son premier long format: Soundtrack from the motion picture.
Premier essais, et coup de maître pour le combo Strasbourgeois. De l’artwork à la dernière note clôturant l’album, l’ensemble est une réussite déconcertante.

Il y a déjà un concept autour d’un univers très cinématographique (titre de l’album, artwork...) qui se ressent très nettement dans la musique. Les compositions dégagent réellement des images flirtant avec les clichés Stoner qu’on aime: la poussière, la poisse, le sud des Etats-Unis, les bagnoles poisseuses… Des clichés assumés et du reste, parfaitement maîtrisés.
Musicalement, vous l’aurez compris c’est du gros lourd que nous sert le quintet. Les riffs mastoc sont de sortie! Entre Rock and Roll furieux et Stoner Couillu LDDSM nous offre une palette de titres qui bannissent définitivement l’ennui des 13 titres qui composent la galette.

Si l’ouverture de l’album fait la part-belle au gras sur les trois premiers titres, LDDSM arrive à édulcorer son propos par le biais de titres ingénieusement amenés distillant quelques influence Queen-Of-The-Stone-Age-ienne ("Beauty among the crowd", "Backdoor woman", "Somewhere Else To Drive"). Plus généralement, l es deux guitares sont très complices, et offrent quelques passages en harmoniques bien senties, mais font surtout cracher les amplis, avec des riffs relativement simples mais d’une efficacité remarquable! La basse fait office de fil rouge sur toute la durée de l’album assez grassouillette et groovy comme on l’aime dans ce style. La batterie, sans forcément tutoyer le génie, offre des parties efficaces et assure le job. C’est tout ce qu’on lui demande et monsieur Billy le fait très bien en martelant ses fûts dans les règles de l’art.
Mais la réelle surprise est la voix. Une voix caméléons qui joue vraiment sur les tableaux et apporte vraiment toute la dimension funny à l’œuvre, surtout lorsque les chœurs à la limite de la justesse viennent épauler le frontman!

Que retenir de Soundtrack from the motion picture? Tout simplement que c’est un album qui poutre vraiment bien et dans la bonne humeur. En effet, le Fun est définitivement l’atout majeur du skeud, car quoi de plus jouissif que la sensation de s’être payé une bonne tranche à la fin de la hidden track ? Essayez donc Los Disidentes Del Sucio Motel, et vous verrez de quoi je parle.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports