LUX FERRE - Atrae Materiae Monumentum

Chronique

Pochette de l'album Atrae Materiae Monumentum par Lux Ferre
  1. O Caminho
  2. The Bell of Fate
  3. Atrae Materiae Monumentum
  4. Correntes
  5. Pira
  6. Breu
  7. Thirst For Despair
  8. Dormente
  9. :31

Site(s) du groupe :

MySpace de Lux Ferre
Par Carole

Publié le 26/01/2010

 

(Style : Black Metal)

Devasth : live & studio vocals
Pestilens : live rhythm guitar & studio guitars
Vilkacis : live lead guitar @ studio bass guitar

Session musicians :
Pedro Madeira : studio drum recording
Vargantis : live bass performance

Sortie : septembre 2009
Format : CD

Label : Ketzer Records

Lux Ferre est un groupe portugais qui a vu la lumière du jour, ou plutôt la noirceur des abîmes, en 2001. Le groupe s'est formé autour du duo Devasth et Baal Sabbath qui ont rapidement sorti la démo "Wicked Riffs Of War, en format tape.

Une deuxième démo est enregistrée et distribuée en nombre très limité. C'est cette deuxième démo qui a beaucoup fait parlé d'eux dans le monde underground de la musique et leur a permis d'apparaître sur un Split-CD, "Kult Of The Black Flame", avec deux autres groupes de Black (Flagellum Dei et Sterkvind).

Par la suite, Lux Ferre rejoint Ketzer Records pour sortir son premier album, puis enchaîne une tournée européenne. Après une pause bien méritée le groupe décide de recomposer un album et le voilà sorti sous le doux nom de "Atrae Materiae Monumentum".

Le groupe a pris une nouvelle direction avec ce dernier disque. Le changement est sans doute dû au fait de l'arrivée d'un nouveau guitariste, qui s'est chargé d'une grande partie des compositions. Leur musique est maintenant plus abordable (fini le raw black metal). Lux Ferre a choisi de sortir de l'underground avec ce nouvel opus.

L'album comporte de bons passages intéressants et oppressants malgré le fait que les titres restent très linéaires dans l'ensemble. Les riffs sont assez répétitifs et on commence un peu à s'ennuyer au milieu de l'album ce qui est bien dommage car Lux Ferre est un groupe très prometteur. Disons qu'au milieu de quasiment chaque titre, on attend quelque chose qui n'arrive pas. On s'attend à ce que ça balance la sauce d'un coup d'un seul ... mais rien, tout reste linéaire jusqu'au bout (à quelques exceptions près évidemment).

Le premier titre, O Caminho, est plutôt tourné vers un Black dépressif et lancinant, avec des riffs de guitare très lourds et une batterie plutôt lente. C'est un peu long, mais à partir des trois minutes, ça blast, et la zic prends une autre tournure.
Le titre éponyme est bien plus épique, avec un chant assez torturé qui naît à la moitié de la chanson, et soyons honnêtes, ça rend plutôt bien pour le coup.
"Pira", le 5ème morceaux, commence avec un riff de guitare vraiment classe. Dommage qu'il soit utilisé tout au long de la chanson, ce qui la rend "mollassonne".
Le titre suivant, "Breu", retourne un peu vers les racines brutal Black du groupe, mais on affronte toujours le même problème malheureusement.
Petite mention tout de même, pour le dernier morceaux qui est assez lent et planant et pour lequel il est plus acceptable d'avoir cette linéarité. A écouter dans le noir et au casque de préférence, le morceau vous prend littéralement.

Bref, bref. Il est vrai que je m'attendais un peu à mieux de ce groupe, sachant ce qu'ils ont déjà su nous présenter auparavant. C'est loin d'être nul et totalement inutile, mais il manque vraiment un peu de piment ! Cela fait seulement quelques mois qu'il est sorti mais je suis tout de même impatiente de connaître la tournure de leur prochain album !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports