MACHINA DEUS EX - Figurines

Chronique

Pochette de l'album Figurines par Machina Deus Ex
  1. Tracklist:
  2. N.W
  3. Carcinogenic
  4. On The Verge
  5. Favorite Slave
  6. Enioreh Ym
  7. My Heroine
  8. Misfired Treaty
  9. So Tired
  10. Deep Coma
  11. Together
  12. Carcinogenic (remix)
Style : voir chronique
Par Niklas

Publié le 14/06/2008

 

::Goth/Electro Metal::
Commençons par un peu de culture si vous le voulez bien!
Deus Ex Machina : Terme du vocabulaire théâtral, usité depuis l’antiquité, désignant l’intervention d’une divinité qui permet la résolution de l’histoire par son intervention divine. Dans le langage courant, l'expression s'applique aussi à un élément qui arrive par surprise et qui résout un problème bloqué jusque là. Bernard Pivot, si tu me lis, cette intro est pour toi !
Et bien, le moins que l’on puisse dire, c’est que Machina Deus Ex porte bien son nom ! Car, autant le dire tout de suite, le Métal gothique à tendance suicidaire (ok, je caricature là) c’est pas trop ma came. Et tel un Deus Ex Machina, Machina Deus Ex (vous suivez ?) vient faire voler en éclat tout mes a priori, le charme opère immédiatement!
Ce premier album « Figurines » est un concentré d’énergies positives puisant sa force dans des compositions faisant la part belle aux idées innovantes. Les mélodies mélancoliques et la puissance lancinante se livrent bataille tout au long des 58 minutes de la galette. Entre les riffs de plombs, précis et énergiques qui galvanisent les morceaux, et les rythmiques aussi bien technoïdes (« Carcinogenic ») que Métal (le final de « N.W », « Favorite Slave », « My Heroïn ») la musique des versaillais fait preuve d’une inventivité déconcertante. La particularité du combo réside assez précisément dans le chant, très mis en avant par la production. En effet, c’est vraiment sur ce plan là que le groupe créer la différence, et la surprise également, avec un double chant féminin et masculin témoin du talent du groupe. Des plans très travaillés, des lignes de chant fouillées et complexes, où la douceur féminine se heurte à la rage masculine. Le chant masculin au timbre assez particulier qui peu s’avérer déroutant à la première écoute, pour se révéler passionnant ! Au fil des écoutes l’album se montrera toujours plus intéressant, à chaque fois on pourra faire la rencontre de nouveaux sons, d’un petit apport électronique de-ci de-là... C’est ainsi qu’on se rend compte du tour de force réalisé par le groupe. Pour un premier album, Machina Deus Ex a su maîtriser son album de bout en bout, rien n’est laissé au hasard, chaque compo fait l’objet d’un rare travail précision. C’est bluffant !
Globalement, les morceaux pourront sembler assez « accessibles », car les mélodies sont nombreuses. Il est certain que cet aspect pourra en rebuter certain, peut être les puristes mais aussi en attirer d’autres. Qu’on se rassure, Machina Deus Ex n’est pas non plus mainstream ! La pureté des chansons et leurs structures réfléchies, les ambiances pesantes gagent d’une qualité irréprochable !

« Figurines » m’aura donc totalement convaincu et surtout réussi le pari fou de m’avoir ouvert les portes du Metal-goth. Un album qui ravira sans nul doute les amateurs du genre mais pourra convaincre les néophytes. Ceci est bien la preuve d’un talent indéniable ! Enthousiasmant ! Passionnant ! Les qualificatifs ne manquent pas. Premier album pour Machina Deus Ex, et le groupe frappe d’entrée très fort ! Une affaire à suivre pour voir si l’essai sera transformé.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports