MAKE ME A DONUT - Make Me A Donut EP

Chronique

Pochette de l'album Make Me A Donut EP par Make Me A Donut
  1. Drawing the Apocalypse (feat Shake it Maschine)
  2. This Voice
  3. The Final Exile (feat Damien Gans from Abstract Reason)
  4. Pretty Girl
  5. A New World Order

Site(s) du groupe :

MySpace de Make Me A Donut
Par Raven

Publié le 23/12/2011

 

Make Me A Donut est un tout jeune groupe de deathcore d'Ovomatine Land formé en 2010, et qui a sorti en 2011 son premier EP éponyme. Le groupe fait parti du label du chocolat suisse à la dynamite : Heimathome Records. Make Me A Donut est formé de : Isaie au chant, Marc et Manu à la guitare, Nathan à la basse, et Yout's à la batterie.

La seule fois où j'ai vu MMAD en concert, ils étaient 6 avec un claviériste. Ils ont eu l'excellentissime idée de le virer pour que Make Me A Donut ressemble enfin à un vrai groupe sur scène, et non pas à un boys-band de dancecore ! Premier bon point.

La pochette ?!

Le logo du groupe typé GTA, moi je dis pourquoi pas, ça change des logos deathcore risibles de nos jours. Et puis la musique de MMAD, qui sera développée plus bas, est bien retranscrite par l'ambiance de la pochette. L'artwork n'est pas un chef-d'oeuvre, mais ça donne envie d'en savoir plus sur le contenu musical.

La musique ?!

L'EP comporte 5 titres.

Un nombre honnête de morceaux pour une première présentation. Drawing the Apocalypse permet de nous introduire dans l'univers de MMAD avec son atmosphère semi-inquiétant, entre des samples et des breaks de guitare. On entre dans le vif du sujet avec This Voice : titre mélodique, breaks de guitare, chant coreux, voix claire, et des samples dans les refrains. Tous les ingrédients sont réunis pour faire un morceau de deathcore moderne accrocheur. The Final Exile invite les personnes à mosher : le premier qui survit a gagné. Le début de la chanson Pretty Girl est pas mal avec le chant rappé, ça donne de la variété. L'EP se termine avec A New World Order qui résume bien l'ensemble de MMAD.

Si on entre pleinement dans l'univers de MMAD, l'écoute de l'EP passe à la vitesse de la lumière. L'amateur lambda de deathcore moderne appréciera énormément, et n'hésitera pas à le réécouter ! Le tout sonne très correct, mais les morceaux gagneraient en puissance avec une meilleure production. Une chose que je pense sera rectifiée pour le prochain essai de MMAD.

Make Me A Donut surfe sur la tendance actuelle du metalcore, c'est-à-dire le deathcore moderne. Etant donné la notoriété de ce genre qui est au top de sa forme, MMAD devrait tirer son épingle du jeu. Le groupe se donne les moyens pour se faire connaître grâce aux outils de communication moderne, et de faire un maximum de concerts dans l'année. Je ne trouve pas leur musique originale, mais elle reste relativement correcte.

MMAD a du potentiel, et des choses à revoir.

Comme je l'ai dit plus haut, l'amateur de deathcore moderne et les jeunes filles coreuses trouveront aisément leurs comptes !

N'est-ce pas le principal pour un premier EP ?!

En tout cas, la suite des évènements devraient s'annoncer pas mal pour Make Me A Donut.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports