MANOWAR - The Lord Of Steel

Chronique

Pochette de l'album The Lord Of Steel par Manowar
  1. The Lord of Steel
  2. Manowarriors
  3. Born in Grave
  4. Righteous Glory
  5. Touch The Sky
  6. Black List
  7. Expendable
  8. El Gringo
  9. Annihilation
  10. Hail Kill & Die
  11. The Kingdom of Steel

Site(s) du groupe :

MySpace de Manowar Site web de Manowar
Par Mindkiller

Publié le 06/06/2013

 

Manowar. Ce nom à lui seul suffit à diviser la communauté metal. Géniaux pour certains, ridicules pour d'autres. Cependant les faits sont là. Ils existent depuis plus de 30 ans malgré tous les clichés qu'ils cultivent. Cependant, à force d'user de leur vocabulaire à tout va, la flamme est-elle toujours là ? La bande à DeMaio n'en ferait-elle plus trop ? C'est ce que l'on va voir avec le dernier album sorti.

Déjà force est de constater que le groupe ne change pas la façon de faire ses covers. Un bien ou un mal ? Aux fans de le dire. L'identité est là, mais la recherche ? Bah j'aurais tendance à dire qu'elle est à l'image de leur musique. Pauvre, convenue, rasoir. Car c'est bien de l'ennui que j'ai eu à l'écoute de cet album. Et non, même après plusieurs écoutes, aucune substance ne ressort vraiment pour moi. Si ce n'est peut être ce Righteous Glory, une ballade, qui sort du lot après quatre titres aussi insipide qu'un Etienne Daho chantant sur scène sans playback. En effet ces trois premiers titres ont la même façon d'être abordé, la même écriture très faible et facile. Rien de bien transcendant. Donc quand arrive cette fameuse ballade, avec une orchestration et une profondeur musicale (enfin n'abusons pas trop non plus, on parle quand même de Manowar) cela fait du bien. Cependant, on ne peut s'empêcher, dès les premiers arpèges, de penser à The Lady Wore Black de Queensryche. Pour l'originalité on repassera. Et même si le titre n'est pas forcément un plagiat, on se retrouve quand même loin d'avoir une pépite. Alors certes les titres suivant gagnent un peu en puissance, mais ça reste encore loin d'être quelque chose d'incontournable.

Il faut dire que la production est mauvaise aussi. Une production très 80's avec une batterie ayant trop de réverb', des guitares surcompressée ce qui est vraiment mauvais. Et la saturation. Mais quelle saturation de merde. Comme si tout était dédoublée de façon numérique. Enfin un son dégueulasse, lourd, comme si on avait un groupe amateur qui découvrait ses effets. Moche. Et cette saturation pour la basse est franchement horrible aussi. On le voit notamment avec le titre Black List. A la limite de l'audible pour ma part. Seul le chant, à partir du titre Righteous Glory trouve vraiment une place qui lui est du. Mais on reste encore loin d'un grand Manowar.

Bref vous l'aurez compris, ce nouvel album de Manowar n'est franchement pas une réussite. Un album qui ne m'aura pas convaincu et qu'il m'aura été pénible d'écouter. D'où ce retard considérable pour la chronique. D'après ce que j'ai pu lire de ça et là, cet album a été fédérateur pour les fans de heavy, mais à l'encontre du groupe. Beaucoup l'aurait trouvé mauvais. Certes ça jouent bien (encore heureux j'aurais envie de dire) mais les compos n'ont aucune âme et c'est bien par là que ça pêche. Quand on écoute Expendable ce titre est tellement facile, convenu et chiant qu'on peut avoir peur pour le prochain album....

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports