METALLICA - St Anger

Chronique

Pochette de l'album St Anger par Metallica
  1. Frantic
  2. St. Anger
  3. Some Kind of Monster
  4. Dirty Window
  5. Invisible Kid
  6. My World
  7. Shoot Me Again
  8. Sweet Amber
  9. Unnamed Feeling
  10. Purify
  11. All Within My Hands

Site(s) du groupe :

Site web de Metallica
Style : voir chronique
Par Sly9484

Publié le 04/12/2004

 

"St Anger ?! Mais ça fait combien de temps qu'il est sorti ?". Le temps de la réflexion ! St Anger est sûrement un des albums les plus honnis dans l'histoire du metal, et les réactions suscitées ont été quelque peu exagérées : les Metallifans sont restés dans leur schéma "Metallica rulzzz", et un certain élitisme a gagné les autres, qui se sont faits une joie de cracher avec véhémence sur Metallica. Tout le monde est maintenant calmé, et c'est pourquoi j'entame cette chronique si tard après la sortie de l'album.

Tout d'abord, une explication majeure de la globale déception qu'a été St Anger : il a été pris pour ce qu'il n'est pas. Tout le monde s'attendait à un album de pur Thrash. Perdu, c'est pas du Thrash, c'est du Garage, infiniment plus proche de Garage Inc., justement, que d'un Master of Puppets ou d'un Ride the Lightning. Avec un tel malentendu, St Anger partait déjà perdant. Un autre malentendu, lui, vient du premier single qu'a sorti Metallica : "Frantic". Ce titre est sûrement l'un des plus mauvais de l'album, et je me demande toujours qui a commis cette jolie boulette commerciale : "Frantic" n'est pas St Anger, et ce morceau a donné une première impression tout simplement médiocre de l'album.

Evidemment, si St Anger a déclenché tant de propos virulents, c'est qu'il est loin d'être parfait : on pourra parler de la voix de James Hetfield, qui semble être retombé dans l'époque ou elle lui jouait encore de mauvais tours, on pourra parler du son de batterie pour le moins étonnant, voire agaçant, comme si Mr Bob Rock avait cru bon de détendre les peaux des drums, et d'ajouter par dessus un effet d'écho, et on pourra parler également de l'absence totale de solo de Kirk Hammett. Tout cela a été dit, redit et re-redit.

Et il n'est pas dans mon intention de relayer ces redites, et on va essayer de parler un peu des qualités de St Anger. J'entends déjà les mauvaises langues "Ca va pas être long !". Si vous y pensiez, je vous conseille fermement de réécouter attentivement cet album : la colère promise par le titre est bien au rendez-vous, notamment sur "St Anger" justement, ou encore sur "Invisible Kid". St Anger est loin d'être un album de néo comme on a pu l'entendre, voire un album de rock. Certains titres sont carrément accrocheurs, je pense notamment à "Some kind of Monsters" dont le riff principal aura du mal à décoller de vos oreilles, même chose pour le refrain de "Shoot Me Again". Parlons justement un peu de ce titre, qui semble être une sorte de "J'accuse" à destination des détracteurs de l'album : petit extrait des paroles :

Shoot me again I ain't dead yet/
All the shots I take/
Speed back at you/
All the shit you fake/
Comes back to haunt you/
All the shots I take/
What difference did I make?

Le tout avec un riff de basse qui devrait faire plaisir a Rob Trujillo sur scène.

Conclusion personnelle : St Anger est loin d'être mauvais, il est simplement très différent de ce à quoi on s'attendait. C'est un album qu'il faut réécouter plusieurs fois avant d'en tirer de trop hâtives conclusions, et surtout il faut éviter de se dire "Je vais écouter un album de Metallica" : non pas que St Anger ne soit pas du tout du Metallica, mais plutôt parce que une telle idée conditionne forcément l'écoute.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports