METHADOL - Nightmare

Chronique

Pochette de l'album Nightmare par Methadol
  1. Nightmare
  2. Silent is
  3. The day of your death
  4. Aggressive
  5. The f**** king

Site(s) du groupe :

MySpace de Methadol Site web de Methadol
Par olivier no limit

Publié le 20/05/2007

 

(Style : hard rock / heavy). Il y a ces derniers temps, dans le monde du métal, une pléiade de jeunes groupes qui puisent leur musique via un retour aux origines. Hard rock, rock, thrash, heavy, considérés, il y a peu, comme has been, reviennent sur le devant de la scène avec force. Pour ce faire, ces jeunes loups y ajoutent une touche de modernisme pour en faire un style plus actuel. Le résultat va de très bon à vraiment mauvais.

En ce qui concerne Methadol, originaire du Midi-Pyrénées, point de tout cela. Sous la houlette de Manu Dal-Grande, chanteuse et guitariste, ce groupe donne dans un hard rock / heavy métal pur et dur, aux mélodies qui sonnent vraiment comme dans les années 80. Leurs influences ? Maiden, Megadeth, W.a.s.p, Guns n’ roses, Mötley crüe, Manowar etc.… Autoproduit par leurs soins, ce mini album 5 titres, ne fait pas appel à de gros moyens, mais reste très artisanal dans la prise de son , et c’est tant mieux car cela sonne authentique. Les musiciens connaissent leurs instruments et assurent comme il faut, sans en rajouter. Section rythmique bien présente, riffs et solos puissants dégoulinants de disto, de fuzz et d’énergie. Et puis…la voix. Un timbre chaud et sensuel qui rappelle Alanis moricette, un chant rock pouvant être puissant. Dans le mix, quand elle double sa voix (accompagné par des solos incisifs), cela devient vraiment jouissif, elle part dans des vocalises qui font dire : elle sait chanter et le fait bien.

Le tout respire feeling et harmonies accrocheuses, avec un état d’esprit old school. J’aime particulièrement « Nightmare », hard rock au refrain que l’on retient de suite, « the day of your death », ballade mélodique qui s’emporte et décolle dans la puissance, « the f**** king », avec un coté maiden et des chœurs masculins dans la tradition heavy. Pour finir, la pochette, sobre, simple, émeut le regard par ce qu’elle dégage : désespoir et métal. Pas d’originalité novatrice, juste une musique habitée d’une âme qui pulse et transpire le hard rock heavy.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports