MICHAEL SCHENKER ' S TEMPLE OF ROCK - spirit on a mission

Chronique

Pochette de l'album spirit on a mission par MICHAEL SCHENKER ' S   TEMPLE OF ROCK
  1. Live And Let Live
  2. Communion*
  3. Vigilante Man
  4. Rock City
  5. Saviour Machine*
  6. Something Of The Night
  7. All Our Yesterdays
  8. Bulletproof*
  9. Let The Devil Scream*
  10. Good Times
  11. Restless Heart
  12. Wicked*
  13. Searching For Freedom (instrumental) (bonus track on deluxe edition + vinyl edition)

Site(s) du groupe :

Site web de MICHAEL SCHENKER ' S   TEMPLE OF ROCK
Par olivier no limit

Publié le 23/03/2015

Télécharger légalement

Décidemment, ceux qui ont participé à l’aventure SCORPIONS semblent vouloir ressortir de leur tanière. Après ULI ROTH et son «scorpions revisited », SCORPIONS et son «Return to Forever » voici que revient MICHAEL SCHENKER, dont la section rythmique est composée de Francis Buchholz et Herman Rarebell (ex SCORPIONs eux aussi). Cela se nomme « spirit on a mission » et ma foi, le maitre de la six cordes old school se lâche !

Du hard rock encore du hard rock toujours du hard rock mâtiné fortement de heavy comme ce « vigilante man » qui aurait pu être écrit par SAXON. Tout y est : Refrains mélodiques, aux contours épique parfois et prenants, un chant communicatif, un duo batteur/basse plutôt célèbre, et puis des riffs old school et des solos qui marquent la chair !

Effectivement ,Co écrit par le chanteur Doogie White et le guitariste Wayne, le MICHEL SCHENKER TEMPLE OF ROCK nous offre en pâture une enfilade de titres qui tiennent plus que la route, entre morceaux speed, énergique propulsés à la double grosse caisse tels que « live and let live » lumineux et entrainant , ce « rock city » énergique ou ce « something of the night » au solos mortels !

« Communion » mid tempos au riff bien hard rock teinté de blues, ce « vigilante man » qui te donne envie de pratiquer le headbanging, simple et efficace, le très lourd « saviour machine » au son presque metal.

Bref, un album dont l’amateur pourra se délecter, avec ce je ne sais quoi qui parfois rappelle DIO, UFO, RAINBOW (all our yestedays) ou SAXON (un quelque chose dans la voix du chanteur).

Et puis, je le rappelle encore une fois, une tripotée de titres nerveux qui vous emportent ailleurs !

Et à l’écoute de certaines envolées guitaristiques (sur bulletproop) je ne peux penser de penser à un certain BLACKMORE comme sur « bulletproop », qui jouait différemment mais dans le même esprit.
YES !

Cela sort aujourd’hui.

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports