MIND WHISPERS - ite misa est

Chronique

Pochette de l'album ite misa est par mind whispers
  1. Introid/ Funeral Emotion
  2. M.A.D.
  3. Ocean Waves
  4. Cephals
  5. Vertigo
  6. Ite Misa Est
  7. Everything Is Nothing
  8. Deaf Voices
  9. Black Prophecy
  10. Death's Door
  11. Everybody Deserves To Die
  12. Unholy Hymn
  13. Pagan Legions
  14. Necrodreaming

Site(s) du groupe :

MySpace de mind whispers
Par olivier no limit

Publié le 01/04/2009

 

(style : death mélo / black / heavy) Dans ce siècle où l’apparence, le vernis sont parfois plus importants que ce qui se cache au fond des choses, quand je fais une chronique j’essaye d’attraper le feeling, la créativité, qui se dégagent d’un cd surtout quand celui-ci est autoproduit et du coup présente des imperfections. C’est le cas de ce « ite misa est… » du groupe aquitain Mind Whispers, qui regroupe deux albums en un.

Le mix, quoique valable, n’est pas toujours en adéquation avec celui d’une grosse production : batterie un poil en dessous, guitare trop en avant sur "cephals", cette voix claire hurlée qui vient parfois comme un cheveu dans la soupe, surtout sur le premier titre, et dont on se passerait bien. Ajoutez quelques petits canards de ci de là.

Mais à part cela qu’en dire ? Sur fond de guitares grasses, emmenées par un chant d’outre-tombe, ces gens là aiment le mélange des genres. Em premier lieu du death mélodique proche des maitres comme Dark trankillity sur "everybody deserves to die", mais aussi des harmonies folk metal, et de l’épique comme sur "deaf voices".

On y trouve aussi une coloration black, ( cephals, black prophecy) avec apport de clavier au son en forme de gosier humain et solos de guitare, au groove planant un peu old school, qui ne sont pas d’une grande technicité mais dont le feeling est plutôt attachant. Les mélodies sont noires et bien senties. (death's door).

Et puis, troisième influence qui se mêle aux deux autres et qui donne à leur musique une couleur mélodique assez particulière : du heavy traditionnel dans la lignée de hellowen ou maiden.Il pigmente leur univers musical et donne un cachet old school inhabituel à leur death et black. En ce qui me concerne, J’ai adoré "necrodreaming", ballade heavy qui fait frissonner quand la voix caverneuse attaque, appuyée par des guitares dégoulinantes de disto grasse, écrasant arpèges et voix claires : deux mondes qui s’entrechoquent.

J’espère que ce groupe aura un jour la chance de bénéficier de moyens plus importants, car ils ont des choses à dire et possèdent un certain sens de la mélodie et du mélange des styles. Ici pas de grosses brutalité : on joue sur l’harmonie et le guttural.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports