MOEBIUS - Hybris

Chronique

Pochette de l'album Hybris  par MOEBIUS
  1. Inflection I I
  2. Obsidian
  3. Iron
  4. Lead
  5. Mercury
  6. Inflection I
  7. Limestone
  8. Coal
  9. Uranium
  10. Diamond
  11. Inflection I I

Site(s) du groupe :

Site web de MOEBIUS
Par olivier no limit

Publié le 10/11/2017

Télécharger légalement

« Hybris » par MOEBIUS . Ce groupe Italien , est né officiellement en 2014. À l'époque, ses membres travaillait déjà sur le projet d'un album concept axé sur les idées mathématiques, la philosophie et les thèmes dramatiques grecs. MOEBIUS a été choisi en tant que nom de cette formation en raison de la concordance avec le mathématicien allemand et astronome théorique August Ferdinand Möbius. Mixer et masterisé par Daniel Bergstrand (MESHUGGAH, TOOL, MASTODON) est sorti le 20 octobre.

 

Pourtant musicalement, ne vous attendez pas à du mathcore juste pour initiés ou bien une musique intellectualisée à outrance. Bien sûr ici il s’agit de metal avec une sacrée dose de démarche progressive mais qui a le mérite d’être à leur sauce. Comment vous dire ? À gauche nous avons une voix hardcore dure et agressive. Le genre « je ne fais pas semblant ». Et puis il y a les riffs. Alors leur bio parle d’un mélange entre RAGE AGAINST THE MACHINE et PANTERA. Pas mal la comparaison mais j’irai encore voir ailleurs : chez leurs compatriotes du groupe ZOLLE, deux allumés qui pratiquent le même genre de riffing mais en plus sludge et moins prog. Du coup cela donne une musique aux plans de guitare percutant (Iron), voire organique (Lead), aux circonvolutions travaillées et relativement techniques .Mais à droite, on rencontre une autre touche musicale. Celle-ci est plus ambiante, voire dépouillée (Inflection I) avec un son de guitare sans trop d’effets spéciaux, quelques solos plus éthérés. Le tout mêlé d’une forte flagrance prog sur fond de velours soft. (Mercury).

 

Du coup ils mélangent ma gauche et ma droite sur des morceaux parfois longs (Limestone) où vous pouvez imaginer un tas de nuances qui se servent de ses deux pôles. Cela donne un univers particulier, portant de temps à autre une couleur d’inquiétude (Uranium, Coal). Le tout donne un rendu qui n’a pas choisi la voie du clinquant et de l’esbroufe. Ici tout se fait par petites touches ; au début on peut penser que leur musique est répétitive, mais on se rend compte au bout d’un temps qu’il n’en est rien, tout est dans la gradation entre maitrise groove et douceur ambient. Leur propos est peut être parfois un peu mécanique, mais l’ensemble est loin d’être désagréable car on a le droit à du metal prog avec sa particularité.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports