MOLYBARON - Molybaron

Chronique

Pochette de l'album Molybaron par MOLYBARON
  1. Fear is Better Business Than Love
  2. Moly
  3. Let's Die Together
  4. Dance (Addicted to the Disco)
  5. Sleep Leaves this Place
  6. On the Other Side
  7. The Apocalypse Shop
  8. Only When Darkness Fails
  9. Incognito
  10. Mother

Site(s) du groupe :

Site web de MOLYBARON
Par olivier no limit

Publié le 25/10/2017

Télécharger légalement

« Molybaron » …par MOLYBARON. Une certaine classe habite la musique de ce groupe originaire de Paris, dont un des musiciens vient de Dublin, à savoir Gary Kelly, guitare et chant. Définir la musique de ce combo semble être facile à première vue mais au bout du compte ce n’est pas si évident que cela. Dans ces cas-là, on décortique.

 

 

Déjà il y a un groove énorme par le biais de la basse. Elle gronde, roule, miaule comme un gros chat. Elle est mise en avant et c’est, comme devrait être toute musique rock et metal, sur elle que s’appuie les autres musiciens. Ensuite on y trouve des titres comme « Fear is Better Business Than Love » ou « Let's Die Together » qui sont des morceaux oscillant entre un hard rock assez vintage et un stoner propre, mais puissant dans sa démarche. Enfin, et c’est là le truc, à cela ils mélangent du rock Anglais via des groupes comme MUSE, pourquoi pas PLACEBO voire U2 comme sur la ballade « Sleep Leaves this Place » qui aurait pu être composée par la bande à BONO (ouais elle est facile celle-là).Bon je ne suis pas très féru dans ce genre de musique et peut être que je choisi mal mes références, mais c’est juste pour vous donner un aperçu du chemin qu’ils empruntent .Cela ne veut pas dire qu’ils copient sur ces groupes, mais il y a dans leur musique un je ne sais quoi qui leur ressemble, une sorte d’état d’esprit. Allez donc écouter des morceaux comme « Moly » pour vous en convaincre.

 

 

Du coup ce mélange donne une musique assez à part, du moins avec un petit plus relativement original. Prenez « Incognito » cette dernière possède vraiment les trois ingrédients dont je vous ai parlé et cela donne une montée en puissance plutôt jubilatoire. D’habitude quand on pense stoner, on peut y mettre parfois du grunge, mais là le mix donne un rock possédant, on va dire, un certain maintien, tout en y ajoutant du muscle. Il faut aussi que je vous parle de « Mother » qui s’appuie sur un riff assez épique qui n’aurait pas dépareillé dans une composition heavy metal. En ce qui me concerne au début j’ai respecté leur démarche mais pas vraiment aimé, ce n’était pas assez gras pour moi ; seulement au bout du compte j’ai fini par me laisser tenter. Alors Bon appétit.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports