MONUMENTS - The Amanuensis

Chronique

Pochette de l'album The Amanuensis par Monuments
  1. The Creator
  2. Origin Of Escape
  3. Atlas
  4. Horcrux
  5. Garden Of Sankhara
  6. The Alchemist
  7. Quasimodo
  8. Saga City
  9. Jinn
  10. I The Destroyer
  11. Samsara

Site(s) du groupe :

Site web de Monuments
Style : voir chronique
Par Baptiste

Publié le 16/09/2014

Télécharger légalement

La mode a ceci de déplaisant qu’elle crée des étiquettes indélébiles. Une fois affilié à un courant en vogue, il est très dur de s’extraire du label qui vous est attribué. Comme le neo ou le metalcore avant lui, le djent n’a pas fait exception à la règle et ses plus grands représentants sont clairement rentrés dans le rang après seulement deux ou trois albums.

Alors qu’il y a encore deux ans on attendait fébrilement les sorties d’album de Periphery ou Tesseract, force est de constater que le style fait nettement mois recette qu’à l’époque. Monuments a fait parti des pionniers du genre et mérite à ce titre le respect mais qu’attendre aujourd’hui d’un album de djent ? Simple effet de mode ou style pérenne ?

 A dire vrai, s’arrêter au fait que le genre n’était que passager et trendy à une époque serait tourner le dos à une scène complète quia beaucoup à offrir. Si comme tous les courants à la mode la qualité des sorties était pour le moins fluctuante, Monuments a toujours été parmi les plus doués,malgré des choix de chanteurs discutables sur lesquels nous reviendrons ultérieurement.

 The Amanuensis se hisse largement au niveau de ses prédécesseurs. Il est même probablement ce que le groupe a sorti de meilleurs.

Si foncièrement le niveau de composition ne s’est pas élevé, l’arrivé d’un nouveau chanteur redistribue les cartes. Gnosis, la précédente livraison du groupe, était un bon album avec un mauvais chanteur. Ici, on retrouve tout ce qui fait la force du groupe mais avec un bon vocaliste et ça, ça change absolument tout. 

Les hits immédiats comme « Quasimodo » ou « Horcrux » atteignent des sommets que Matt Rose, précédent chanteur du groupe, n’aurait jamais permis d’atteindre.

Aussi bien en chant clair qu’en chant hurlé, Chris Barretto est à des années lumières de son prédécesseur, et le contraste est encore plus saisissant dans la frange la plus mélodique du groupe. Un titre comme« Garden of Sankhara » aurait certainement été un calvaire chanté par Matt Rose. Ici, le chant lumineux de son remplaçant fait mouche. Les titres très mélodiques du groupe passent ainsi de faiblesse sur les précédents albums à bouffée d’oxygène sur cet opus.

Pas de mauvais titre sur cet album qui passe d’une traite. Mention spéciale à « Saga City », LE tube de l’album. Seul « Samsara »,le dernier morceau dénote un peu. Certainement agréable pour qui aime les morceaux atmosphériques mais placé en fin d’album comme il l’est, il est probable qu’il passe sans regret à la trappe.

Pour le reste, Monuments propose toujours son djent basique mais ô combien efficace. Moins basé sur les polyrythmies et leads de guitare dissonants que certains concurrents, le groupe continue de capitaliser sur ce qui a toujours fait sa force, à savoir son approche très saccadée et son sens mélodique. Les riffs syncopés et les lignes de chant pop sont évidemment de la partie. Ces derniers étant d’ailleurs particulièrement réussies, comme sur« Atlas » qui enchaine les plans d’une beauté à pleurer.

Monuments était déjà au-dessus de la mêlée, l’arrivée d’un vocaliste de talent couplée à des compositions toujours au niveau les fait clairement passer un niveau. Le groupe sort sa meilleure production à ce jour et prouve au passage aux sceptiques que le djent n’était pas qu’un effet de mode. 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports