MOTÖRHEAD - Aftershock

Chronique

Pochette de l'album  Aftershock par Motörhead
  1. Heartbreaker
  2. Coup de Grace
  3. Lost Woman Blues
  4. End of Time
  5. Do You Believe
  6. Death Machine
  7. Dust and Glass
  8. Going to Mexico
  9. Silence When You Speak to Me
  10. Crying Shame
  11. Queen of the Damned
  12. Knife
  13. Keep Your Powder Dry
  14. Paralyzed

Site(s) du groupe :

Site web de Motörhead
Par olivier no limit

Publié le 09/10/2013

 

La terre peut s’écrouler, les impôts augmenter, les hommes politiques continuer de nous tenir des promesses qui ne verront jamais le jour : Je m’en fous. Je viens de recevoir le nouveau MOTORHEAD et il n’y a que cela qui compte !!! Et en plus cela faisait longtemps qu’ils ne nous avaient pas sorti une galette de cet acabit car elle est bonne…très bonne !

Vu les derniers ennuis de santé de Lemmy, à chaque concert, chaque cd, on se dit que c’est le dernier. Pourtant malgré tous ses excès le bonhomme est toujours là, droit dans ses bottes, défiant la mort, hors du temps hors des normes, et le voilà, accompagné de ses acolytes. Le power trio qui tue est de retour.

Et ça fait mal.

Et cela pour plusieurs raisons.

D’abord le son : toujours produit par Cameron Webb il sait ce qu’il faut faire pour mettre en valeur et captiver live l’énergie qui émane de MOTORHEAD.

Ensuite, bien qu’à mon sens plus sur le versant rock n’ roll que heavy, cet album est assez diversifié.

Quelques exemples :

« Heartbreaker » : refrain typique du groupe, comme un tic qui se colle sous votre peau et ne vous lâche plus.

« Coup de Grace » : ouah ces solos ! Ils vous prennent les tripes. D’ailleurs tout au long de l’album, monsieur Campbell fait des prodiges de feeling.

« Lost Woman Blues » : un pur blues qui finit façon « la grange « de ZZ TOP.

« Death Machine » : nous voici revenu à l’époque d’ANOTHER PERFECT DAY, un album injustement décrié par les fans de l’époque.

« Dust and Glass » : un autre blues avec un feeling à la SANTANA !

« Queen of the Damned”: punk rock bien speedé! D’ailleurs sur cet album c’est le retour de petits brûlots style : “lâchez les chiens ils ont faim ! » Comme « Paralyzed

« . Keep Your Powder Dry » : on dirait du ACDC à la Bon Scott

« Knife » : du pur rock n’ roll.

Pour le reste il vous faudra attendre le 21 octobre pour le découvrir.

Après, pour faire un album valable il ne suffit pas de se diversifier ou d’avoir un son qui met sa musique en valeur, il faut surtout pondre de bons morceaux. Et bien c’est le cas ici ! Chaque titre renferme en son sein ce truc qui fait vibrer le cœur du fan. Ils ne sont pas tout d’égale valeur, mais ne sont jamais moyens : ils étincellent et donnent souvent le petit frisson qui fait toute la différence.

J’ai reçu cette rondelle depuis hier soir et me la passe régulièrement en boucle. Que ceux qui pensent que MOTORHEAD c’est toujours la même chose peuvent aller se faire voir ! Les autres, cet «Aftershock » vaut son pesant de LEMMY !

D’où ma note que certain trouveront peut-être gonflée ! Elle est égale au plaisir que j’ai en écoutant cet album.

Un coup de cœur ! Un coup au cœur ! Un petit hommage pour cette icone du rock !

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports