MOTÖRHEAD - MOTÖRHEAD: 'The Wörld Is Ours – Vol 2: Anyplace Crazy As Anywhere

Chronique

Pochette de l'album MOTÖRHEAD: 'The Wörld Is Ours – Vol 2: Anyplace Crazy As Anywhere  par Motörhead
  1. Wacken Open Air – August 8, 2011 in Wacken, Germany:Iron Fist’
  2. Stay Clean’
  3. Get Back In Line’
  4. Metropolis’
  5. Over the Top’
  6. Rock Out’
  7. One Night Stand’
  8. The Thousand Names of God’
  9. I Know How to Die’
  10. The Chase Is Better Than the Catch’
  11. In the Name of Tragedy’
  12. Just ‘Cos You Got the Power’
  13. Going to Brazil’
  14. Killed by Death’
  15. Bomber’
  16. Ace of Spades’
  17. Overkill’
  18. Sonisphere – July 10, 2011 at Knebworth House in Hertfordshire: Iron Fist’
  19. I Know How to Die’
  20. In the Name of Tragedy’
  21. Killed by Death’
  22. Ace of Spades’
  23. Overkill’
  24. Rock In Rio – September 25, 2011 in Rio De Janeiro, Brazil: Stay Clean’
  25. Over the Top’
  26. The Chase Is Better Than the Catch’
  27. Going to Brazil’
  28. Killed by Death’

Site(s) du groupe :

Site web de Motörhead
Par olivier no limit

Publié le 24/10/2012

 

Fin des années 70. Une petite salle avec quelques dizaines de personnes.
La lumière s’éteint, puis l’obscurité se remplie de fumigènes. Trois silhouettes venues des Enfers apparaissent. Et le son arrive : c’est l’apocalypse sonore ! J’en resterai sourd pendant 3 jours. Ils se nomment Motorhead et ils vont tout changer, car Il n’y avait pas à l’époque de limitation du volume sonore, aussi jouaient-ils très, très fort. Du coup, si le metal extrême existe aujourd’hui, c’est en partie grâce à eux ; n’oubliez jamais, jeunes générations, qu’ils furent, en leur temps, des martiens repoussant les limites de la musique qui fait du bruit.

“The Wörld Is Ours Vol. 2 - Anyplace Crazy As Anywhere Else.”Une chronique juste pour l’ultra fan.

Alors pourquoi juste pour les fans ultra ? D’abord, parce que ce deuxième volet de leur tournée « The Wörld Is Ours » reprend presque tous les titres du volume 1, exception faites, par exemple, de "I Got Mine ».

Donc si vous avez le volume 1, pas la peine d’acheter celui-ci.

Par contre si on boit du Motorhead du soir au matin, ce « 2 » sera le bienvenue, c’est comme si on avait assisté à leur tournée entière.

J’avoue avoir pris mon pied en réécoutant « Overkill », «Bomber », « going to Brazil »lors de leur set au Wacken Open Air, ainsi que sur pas mal d’autres morceaux. Mais faut vous dire que je suis un grand malade de ce groupe, au même titre que tous les AC/DC de la période bon Scott.

Il y a les nuances, la réceptivité de la foule selon les sets, ces milliers de fans hurlant pour acclamer Lemmy et sa bande.

Ok, ils sont statiques mais l’aura qui les entoure fait partie de ces groupes cultes dont on reparlera après leur mort (du moins je l’espère). Leur charisme est devenu légende.

Alors on goute ce dvd et les deux CDs qui l’accompagnent, car en général, le son est bon, et les images restituent fidèlement ce qu’est un concert de Motorhead.

Mais je le reprécise, l’achat de cette chose, n’est intéressant que pour les accrocs.

Histoire de tiroir-caisse que ce volume 2 ? Peut-être.

Du coup c’est du 3/5 pour le metalleux lambda et du 4/5 pour le fan, d’où ma note qui est en fait une moyenne.

Et en conclusion : ROCK N’ROLL !!!

Ou « let There Be Rock » comme le chantait Bon Scott.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports