MUNICIPAL WASTE - Slime and Punishment

Chronique

Pochette de l'album Slime and Punishment par MUNICIPAL WASTE
  1. Breathe Grease
  2. Enjoy the Night
  3. Dingy Situations
  4. Shrednecks
  5. Poison the Preacher
  6. Bourbon Discipline
  7. Parole Violators
  8. Slime and Punishment
  9. Amateur Sketch
  10. Excessive Celebration
  11. Low Tolerance
  12. Under The Waste Command
  13. Death Proof
  14. Think Fast

Site(s) du groupe :

Site web de MUNICIPAL WASTE
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 25/07/2017

Télécharger légalement

Je me souviens d’une fête de la musique, en plein centre-ville de SELESTAT où le groupe MUNICIPAL WASTE mis la ville à feu et à sang. Enfin j’exagère un peu mais c’était tellement étrange de les voir jouer dans cet endroit, déjà nanti de leur nouveau guitariste, Nick Poulos. En quelques secondes le metal pris possession de la ville, lui d’habitude cantonné dans des endroits spécifiques. Un sacré souvenir.

 

Et les voici avec un nouvel opus sous le bras nommé « Slime and Punishment », cinq ans après « The fatal feast ». En presque ‘une demie heure, ils vous remettent les idées en place avec 14 petits brulots qui durent en général une paire de minutes. Enfants de D.R.I, on y trouve aussi des influences Bay Area (Breathe Grease), des flagrances heavy metal (le très bon instrumental « Under The Waste Command »), des nuances proches du crossover de SUICIDAL TENDENCIES (Dingy Situations, Parole Violators), le tout empaqueté dans une dynamique punk qui va à l’essentiel. Après chaque titre est un résumé soit, car en quelques riffs très porteurs et changements de tempos nombreux qui vont du très speed (intro de « Enjoy the Night ») à du médium pour headbangeur confirmé, tout est dit. Sauf que leur machine est si bien huilée qu’on a l’impression de vivre une kyrielle d’informations auditives comme un long voyage alors que le parcours est assez court.

 

Mais c’est du concentré, solide et honnête…et les riffs sont bons, la pêche présente du début à la fin. On le droit à quelques minuscules parties de solos ficelées avec art et à des titres qui font tilt de suite comme : « Dingy Situations », « Shrednecks », « Bourbon Discipline », «Under The Waste Command », le genre de morceau qui en concert doit pousser le public …à partir en live dans un pogo immédiat et rageur. Bref, que dire de plus : les fans y trouveront leur compte et ceux qui ne connaissent pas devraient aussi y chercher leur gamelle. Un bon moment et un achat que je ne regrette pas, car oui, Madame, j’achète encore des CDs !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports